Rihanna (anti-Trump) et Azelia Banks (pro-Trump) s’étripent avec rage

Vues : 1503

Le samedi 28 janvier 2017, le 45ème président des Etats-Unis a émis un ordre interdisant l’arrivée de musulmans de différents pays. Les libyens, les soudanais, les somaliens, les ressortissants du Yémen, de la Syrie, de l’Irak et de l’Iran sont interdits d’entrer aux Etats-Unis durant 90 jours. Quant aux réfugiés, ils sont interdits de sol durant les 120 jours qui suivent.

3280

Comme  Malia Obama au Festival de Sundance (mardi 24 janvier) qui a manifesté son désaccord avec la politique anti-démocratique du milliardaire président Donald Trump,

0124-malia-obama-sundance-film-festival-ap-4

ou Madonna, qui a montré sa colère au Musée de brooklin, Rihanna est  parmi les nombreux artistes à s’opposer à cette mesure anti-immigration voulue par  le républicain Donald Trump, huit jours après son investiture.

madonna

A l’image de l’Amérique qui manifeste dans différentes villes et qui se divise entre les pro et anti-Trump, deux artistes Azalia Banks et Rihanna, s’affrontent avec rage par médias interposés.

azealia-banks-rihanna

Azelia Banks qui a soutenu la candidature de Donald Trump aux dernières élections de 2016, a ouvert les hostilités. La chanteuse reprochant à Rihanna de ne pas être une vraie américaine, étant née sur l’île de la Barbade aux Antilles.

Azalia remontée contre les anti-trump tweete à Rihanna : «En ce qui concerne Rihanna (qui n’est pas une citoyenne, et ne peut pas voter) et toutes les autres célébrités qui utilisent leur influence pour lever le public,  il est stupide et pathétique de voir tous ces artistes s’agiter et mépriser le président Trump  Arrêtez de punir le président, Toutes ces personnes confuses confondent d’autres personnes confuses ».

Mais, Rihanna qui ne cache pas son dégoût de Donald Trump, qu’elle qualifie de « porc immoral » a aussitôt réagi en lui envoyant des hashtags et des vidéos censés la choquer. Azalia Banks, se ridiculisait en décembre dernier, se filmant en train de tuer des poulets pour un rituel vaudou.

azelia banks

Loin d’apaiser la pro-Trump, Azelia la frondeuse qui sacrifie la volaille dans son appartement, a livré en pâture les coordonnées personnelles de Riri (Rihanna) qu’elle a choisi de poster sur les réseaux sociaux. Des réactions, loin des préoccupations politiques du nouveau président des Etats-Unis, Donald Trump. Troublante Amérique !

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
Photos TV