Rihanna refuse de chanter au Super Bowl, elle soutient Colin Kaepernick qui dénonce les violences policières aux USA

« La NFL et la CBS voulaient vraiment que Rihanna soit l’artiste de l’année 2019 au Super Bowl à Atlanta », mais selon un proche de la barbadienne : « Ils le lui ont proposé, mais Rihanna a dit non ». Elle ne partage pas la position de la National Football League (NFL) ayant sanctionné le footballeur Colin Kaepernick, ex-quarterback des 49ers de San Francisco.

Le 3 février 2019 aura lieu le Super Bowl à Atlanta. Le Super Bowl, l’événement sportif le plus regardé à la télévision aux États-Unis et au monde, est la finale du championnat organisée par la National Football League (NFL). Sort vainqueur de cette finale, qui draine d’énormes recettes de publicité, le nouveau champion des États-Unis.

Rihanna a décliné l’offre du Super Bowl en soutien à Colin Kaepernick, sans club depuis deux ans.

Selon Us Weekly qui a révélé l’affaire, il y a deux ans, le sportif de 31 ans, originaire du Milwaukee a été mis à l’index par la National Football League (la Ligue américaine de Football américain), après avoir « mis un genou par terre » lors de l’hymne national avant une rencontre. Un acte politique qui a beaucoup divisé aux USA, ce geste a entraîné le boycott (par certains) de l’hymne américain en ouverture des matches, provoquant la colère du 45 ème président américain Donald Trump.

Colin Kaepernick est le premier joueur de la NFL à s’agenouiller pendant l’hymne national (National Anthem), en signe de protestation contre les brutalités policières et l’inégalité raciale qui sévi aux Etats-Unis. Colin Kaepernick est né d’une mère blanche et d’un père noir puis a été adopté à quelques semaines, par un couple de blancs.

Joueur phare de la NFL (National Football League) , il intègre la Ligue en 2011. C’est en août 2016, avant un match contre les Packers de Green Bay que le jeune américain proteste pour la première fois contre les violences policières envers les noirs aux USA. Colin Kaepernick reste assis pendant l’Hymne National américain : « Je ne vais pas me lever pour ce drapeau et montrer de la fierté alors que des personnes de couleur sont opprimées ».

Quelques jours plus tard, le sportif s’agenouille pendant l’hymne et entraîne dans son sillage de nombreux joueurs qui l’imitent lors des matches suivants.

Même si la marque Nike (Just Do It), l’a choisi pour devenir son égérie le lundi 3 septembre 2018, depuis sa fin de contrat en 2016, l’athlète n’a eu aucune occasion de rejouer sur le terrain avec son équipe. En 2017, il se décide à déposer une plainte contre la Ligue et les propriétaires de l’équipe, les accusant de stratagèmes qui l’ont écarté définitivement du terrain.

Utilisant sa notoriété, Rihanna a clairement pris parti en faveur du sportif, une occasion pour la chanteuse caribéenne, de dénoncer publiquement les brutalités policières contre les noirs aux Etats-Unis.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesUS Today/Twitter/Time.com