Ryanair : L’homme aux propos racistes envers une femme noire s’excuse à la télévision

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Monde
Mots clés : , , ,

Le passager de Ryanair qui a agressé verbalement une femme noire assise à côté de lui a nié avoir été raciste lors d’un entretien ce vendredi matin, diffusé sur ITV, une chaine britannique.

David Mesher, 70 ans, a choqué l’opinion publique lorsqu’il a été filmé en train d’invectiver Delsie Gayle, 77 ans, originaire de la jamaïque, l’appelant “sale bâtarde noire”  » à bord d’un avion au départ de Barcelone.

L’homme originaire de Birmingham se dit aujourd’hui victime de préjugés suite à la diffusion d’une vidéo devenue virale, montrant son discours à caractère raciste envers une femme noire assise à côté de lui lors d’un vol à destination de Stansted.

Il a déclaré lors de l’émission Good Morning Britain: « Je ne suis absolument pas raciste, j’étais juste de mauvaise humeur aux moments des faits ».

S’adressant à Mme Gayle directement, l’homme a déclaré: « Je m’excuse pour tout le mal que j’ai pu vous causer jusqu’à maintenant  »

Il a expliqué avoir perdu son sang froid parce que Mme Gayle ne semblait pas vouloir se lever quand il voulait atteindre son siège côté hublot.

« Je lui ai dit que je devais me rendre à la fenêtre et elle ne m’a pas réagi. Alors je lui ai demandé à nouveau, j’ai dit que je devais aller au siège côté hublot et elle ne semblait pas vouloir se lever.. ou elle n’avait pas l’air de … alors j’ai probablement perdu mon sang froid et je lui ai ordonné de se lever.

Egalement présente à l’émission Good Morning America Mme Gayle a déclaré ne pas accepter ses excuses. Pour elle, s’il n’était pas raciste, il n’aurait pas tenu de tels propos.

Quant Ryanair, la compagnie a annoncé aujourd’hui qu’elle n’avait été informée de l’incident que le lendemain, après avoir visionné la vidéo. Mais dans la séquence, on voit bien un membre du personnel de bord changer la victime de place. Ryanair a également adressé un mail à Mme Gayle pour présenter ses excuses suite à l’incident.

Crédits photos : Capture écran Good Morning America et Twitter