Saint-Martin: Le père de Laeticia Hallyday gifle violemment un pêcheur de 70 ans, il risque 10 mois de prison ferme

Le beau-père de Johnny Hallyday, André Boudou, 67 ans,  comparaissait devant le Tribunal correctionnel de Saint-Martin, jeudi 12 septembre pour des faits qui remontent au mois de mars dernier. Le père de Laeticia Hallyday est accusé d’actes de violence sur un pêcheur. Dix mois de prison ferme et 3 000 euros d’amende ont été demandés contre André Boudou. Le jugement définitif est attendu le mardi 15 octobre 2019.

Absent au Tribunal correctionnel de Saint-Martin, son avocate Marion Tillard le représentait dans cette affaire d’agression.

L’affaire démarre le mercredi 20 mars 2019, à la station service de Sandy Ground, quand un patron-pêcheur faisant un plein de carburant, demande à André Boudou « de réduire la vitesse de son bateau dans le lagon ».

Le pêcheur est dans une « annexe de son bateau », amarrée au ponton de la station essence. Deux hommes dans une plus grosse embarcation se positionnent à hauteur de la « petite annexe » qui peine à se stabiliser, remuée par les vagues du gros bateau. Les images d’une vidéo surveillance diffusées à l’audience montre un des deux hommes s’avancer et frapper plusieurs fois le pêcheur de 70 ans.

« Je lui ai mis une gifle avant qu’il s’en prenne à moi » a déclaré André Boudou, lors de son audition par les gendarmes.

Résultat, suite à « une avalanche de coups », précise l’avocat de la partie civile, Davy Barreiro le pêcheur a une coupure à l’arcade sourcilière, une blessure à la lèvre, des hématomes et a perdu deux dents. Seulement la défense estime qu’il « n’a pas une dentition optimale. Il n’y a pas de certitude qu’il ait perdu à ce moment-là (ses dents). Il a voulu profiter de la notoriété de mon client », s’est défendue l’avocate d’André Boudou. « C’est une agression pure et simple, rien ne justifie des coups violents », a déclaré le procureur au cours du procès.

10 mois ferme d’emprisonnement et 3 000 euros d’amende requis pour violence.  Le verdict a été mis en délibéré au 15 octobre prochain.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images Capture d’écran