Sainte-Marie : elle se rend à la gendarmerie après avoir grièvement blessé une autre jeune femme

Vues : 5223

Les gendarmes de la brigade de Sainte-Marie ont reçu une visite assez inhabituelle ce mercredi 3 janvier. Celle d’une jeune femme qui est venue leur expliquer qu’elle avait blessé à l’arme blanche une autre jeune femme après une altercation particulièrement violente. Elle a été placée en garde à vue. La scène s’est passée devant un salon de coiffure dans le bourg de la ville à Belle Etoile.

Le bourg de Sainte-Marie a été le théâtre d’une bagarre assez rare pour interpeller les témoins qui ont pu assister à la scène. On était en milieu d’après-midi quand les faits se sont produits. L’auteure présumée de l’agression a porté au moins deux coups d’une arme blanche à une autre jeune femme. La victime a été blessée au cou. Mais elle a été atteinte en d’autres endroits du corps.

Les pompiers ont été appelés pour prendre en charge la jeune femme blessée. Le SAMU a du intervenir également sur les lieux de cette bagarre. La victime a été acheminée vers l’hôpital par hélicoptère. Ses jours ne sont pas en danger. Quand à son agresseure, elle a été placée en garde à vue par les gendarmes. Elle s’était rendue elle-même à la brigade de Sainte-Marie pour expliquer son geste.

N.C


2 commentaires :

  1. Roger Tranquille

    Dans vos reportages vous féminisez à tout va comme dans celui relatant l’agression de Sainte Marie.
    L’Académie française qui est à ce jour l’unique autorité de la langue française, et non certains médias président de la république premier ministre et ministre, estime que « AUTEURE, PROFESSEURE, ECRIVAINE, LA MAIRE, etc., sont des barbarismes encouragés par les féministes, comme les expressions inclusives « CHACUN ET CHACUNE, TOUTES CELLES ET TOUS CEUX, LES EMPLOYE(ES) etc., il y a obligatoirement redondance, ou phrases sans fin.
    Je vous citerai un exemple: Un homme renversé par un véhicule sur la voie publique est UNE VICTIME de la circulation, et le mâle de la mangouste reste une mangouste
    Enfin ce n’était qu’une simple remarque et cela ne vous empêche pas de continuer dans votre voie……Moi, je n’aime pas!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *