Saisie de cocaïne : 1,5 tonne interceptée au de la Martinique, les trafiquants mettent le feu au voilier (vidéo)

Saisie de cocaïne en mer :

En fin de semaine dernière, 1,5 tonne de cocaïne a été interceptée par les services de l’État, au large de la Martinique, dans la nuit du 19 juillet 2018.

Le skipper et son équipier, suspectés de se livrer au trafic de stupéfiants ont abandonné le voilier après y avoir mis le feu.

Ses occupants et les stupéfiants étaient embarqués à bord du Germinal en vue d’être ramenés à Fort-de-France. Le 20 au soir, à leur arrivée dans l’enceinte de la base navale, sur instruction du Procureur de la République de la Juridiction spécialisée (JIRS), ils étaient remis à l’OCRTIS chargée de l’enquête judiciaire.

Des saisies importantes de drogues aux Antilles

Aux Antilles, la frégate Germinal ainsi que les hélicoptères Panther et Alouette III, ont conduit des opérations de lutte contre les narcotrafics en mer. Ces opérations ont été coordonnées par le centre opérationnel des Forces armées aux Antilles et menées en complémentarité avec les moyens aériens du Regional Security System, basés à la Barbade, et la direction régionale garde-côtes (douanes).

Au bilan : 1300kg de marijuana ont été saisis et remis aux autorités judiciaires au cours de trois opérations distinctes. Trois suspects ont été interpellés et remis aux autorités françaises, deux occupants de go-fast ont par ailleurs été appréhendés par les autorités d’Antigua.
En outre, les pouvoirs publics travaillent de concert pour lutter contre le narcotrafic. L’action des armées, au-delà des bilans chiffrés, a des effets de long terme.

L’opération menée en novembre dernier par la frégate de surveillance Ventôse (interpellation de deux narcotrafiquants et une saisie de cocaïne de 82 kg) a permis aux autorités judiciaires de démanteler en juin dernier une organisation criminelle (sept personnes écrouées, plusieurs centaines de kg de drogues saisis ainsi que de nombreux équipements).