#SauvonsFranceÔ : Une pétition pour sauver la chaîne des Outre-Mer


Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :
Vues : 614

L’avenir de France Ô sur le canal hertzien est incertain. Une pétition en ligne pour sauver la chaîne des Outre-Mer a déjà récolté plus de 7000 signatures. Une démarche à l’initiative d’un artiste antillais, Zamor Glenroy.

Par ailleurs le  Jeudi 5 juillet 2018, à partir de 9h, la délégation sénatoriale aux outre-mer organise des auditions sur l’avenir de la chaîne France Ô :

à 9 heures : Catherine SMAJDA-FROGUEL, secrétaire générale de la commission de concertation sur la réforme de l’audiovisuel public, accompagnée d’Isabelle GIORDANO et de Frédéric LENICA, membres de la commission ;

à 10 heures : Walles KOTRA, directeur exécutif en charge de l’outre-mer, de France Télévisions, et des représentants du collectif Sauvons France Ô.

Auditions à suivre en direct sur le site internet du Sénat 

Ci-dessous le contenu de la pétition :

Bonjour, je suis Zamor Glenroy, auteur compositeur interprète, originaire de la Guadeloupe et de la Dominique. J’ai entendu comme bon nombre d’entre vous que le gouvernement voulait supprimer France Ô ! Je m’insurge contre cette décision injuste et méprisante à l’égard des originaires d’outre-mer mais aussi de tous les amoureux des outre-mer. Nous avons besoin de France Ô sur la TNT . On nous parle de passage sur le net mais personnellement ma mère et beaucoup de membres de ma famille ne vont jamais sur le net. Ils n’ont que la télévision pour rester en lien avec les Dom-Tom à des milliers de kilomètres ! C’est injuste aussi pour les artistes. Pour nous les nombreux artistes des Dom-Tom, c’est compliqué de faire entendre et découvrir nos musiques car aucune chaine ne nous donne notre chance, À PART FRANCE Ô qui soutient et encourage nos talents DE FAÇON INDÉFECTIBLE. Alors aidons les artistes , nos familles, nos parents à conserver la chaine gratuite du groupe France télévisions, France Ô. Ne nous privons pas de ce service publique, ne nous laissons pas être oubliés. Signez la pétition pour montrer que nous sommes nombreux . Merci

LA PÉTITION

La réforme de l’audiovisuel public est engagée et le sort de France Ô est suspendu aux résultats d’une consultation des concitoyen-ne-s des Outre-mer et de leurs élu-e-s. Le destin de la chaîne des Outre-Mer est désormais entre les mains de madame la Ministre de la Culture.

Comment mettre au mieux en valeur les programmes et la vie des Outre-mer, et au-delà la dimension ultramarine de la communauté nationale, dans l’offre du service public ? Du résultat de cette question mise en ligne sur le site du ministère de la culture semble dépendre l’avenir de France Ô.

Aussi, sans attendre le résultat de cette consultation, nous, spectatrices et spectateurs de France Ô, avons décidé de lancer cette pétition pour montrer tout notre attachement à cette chaîne.

France Ô est un pont entre l’hexagone et les territoires d’outre-mer.

Sa suppression serait une atteinte à la mission essentielle du service public : la continuité territoriale : assurer la visibilité dans l’hexagone des réalités des Outre-mer. Ce serait un écran noir apposé sur l’existence de tous les originaires des Outre-Mer.

Pourquoi cette chaine devrait-elle disparaître ? Rappelons la promesse de notre président de la république Emmanuel Macron qui, en avril 2017 alors qu’il était candidat aux présidentielles, déclarait que France Ô ne serait pas supprimé et que son programme avait une justification pleine et entière

Peut-on se satisfaire d’un : « Au revoir, merci ! » ? NON !

Les programmes de France Ô sont certes perfectibles mais ils sont une fenêtre ouverte sur tout un pan de notre culture.

Quelle autre chaîne met en avant les originaires d’Outre-mer ?

Nul besoin de rappeler que France Ô a permis de valoriser le travail d’entrepreneurs, d’artistes, de créateurs, de talents français originaires des Outre-mer.

Que l’on soit originaire d’Outre-Mer ou tout simplement amoureux de ses cultures , nous ne pouvons que réagir face à la menace de suppression de France Ô.

Nous avons besoin de faire entendre nos voix. En signant cette pétition, vous montrez votre engagement pour soutenir et faire en sorte que France Ô ne disparaisse pas du canal hertzien.

Si vous vous sentez concernés, solidaires, attristés, révoltés, signez la pétition ici

Julie V.