Ségur de la santé : La Martinique a fait remonter ses contributions au Ministère de la Santé

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, France, Martinique
Mots clés :

Dans un communiqué, l’ARS informe que la Martinique a fait remonter ses contributions au Ségur de la Santé au Ministère des Solidarités et de la Santé. L’objectif était de recenser les retours d’expériences et initiatives locales mises en place durant la crise du Covid-19, qui pourraient inspirer les réflexions sur la refonte du système de santé.

Le 22 juin dernier, l’Agence Régionale de Santé de Martinique a transmis au Ministère des Solidarités et de la Santé la contribution de la Martinique au Ségur de la Santé. L’objectif était de recenser les retours d’expériences et initiatives locales mises en place durant la crise qui pourraient inspirer les réflexions sur la refonte du système de santé ainsi que toutes les propositions concrètes dans le cadre de la concertation « Ségur ».

L’objectif du Ségur de la Santé
Le Ségur de la Santé permet de réunir, les acteurs de la santé et du grand âge, pour un partage expérience de la crise COVID-19, principalement pour construire de concert l’avenir de l’hôpital et plus largement une nouvelle organisation des soins. L’ambition : tirer collectivement les leçons de l’épreuve traversée pour bâtir les fondations d’un système de santé encore plus moderne, plus solide, plus innovant, plus souple et plus à l’écoute de professionnels, des usagers du territoire.

Une réflexion collective des acteurs de la santé du territoire
L’Agence Régionale de Santé a organisé, au mois de juin, une large concertation entre l’ensemble des acteurs de la santé :

-les professionnels médicaux et paramédicaux de l’hôpital et de la ville,
-les Unions, fédérations et ordres professionnels du secteur du soin et du médicosocial les -syndicats et collectifs du secteur.

Cette concertation s’est organisée autour de 4 principaux piliers :
-Transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent ;
-Définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service des soins ; -Simplifier radicalement les organisations et le quotidien des équipes ;
-Fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers.

De nombreuses propositions, initiatives, partages d’expérience et échanges, fruits de la concertation des acteurs de santé ont émergé de ces rencontres afin d’enrichir la réflexion nationale.

Et après ?
L’ensemble de ces remontées a été synthétisé au sein d’un document qui constitue la contribution de la Martinique au Ségur de la Santé.
Les contributions des acteurs de la santé seront examinées afin d’être partagées avec le Comité Ségur national en vue de l’élaboration des Accords de la Santé qui devraient intervenir dans le courant du mois de juillet.