Seine-Saint-Denis : Garde à vue prolongée pour des policiers soupçonnés de violences, vols, trafic de stups…

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, France
Mots clés : ,

Cinq des six policiers de Seine-Saint-Denis placés en garde à vue depuis lundi dans les locaux de l’IGPN (la police des polices) ont vu leur garde à vue prolongée ce mercredi, selon une information de BFMTV, citant une source proche du dossier.

Seul un des six fonctionnaires, lui aussi membre de la compagnie de sécurisation et d’intervention de Seine-Saint-Denis (CSI 93) sera libéré dans la soirée, sans charges retenues contre lui, précise la chaîne.

Les enquêtes préliminaires concernent des faits de violences, vols, falsifications de procès-verbaux et délits liés au trafic de stupéfiants.

Les policiers sont actuellement entendus sur des faits de détention et transport de stupéfiants, ainsi que pour vol, ajoute BFM.

La compagnie de sécurisation et d’intervention de Seine-Saint-Denis est visée par une quinzaine d’enquêtes judiciaires.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a annoncé mardi que cette compagnie de sécurisation et d’intervention 93 (CSI 93) allait être dissoute dans les semaines à venir.
« Si des comportements fautifs étaient susceptibles de se confirmer, ils appelleraient à des sanctions », prévient la préfecture de police de Paris.