Serge Letchimy : « Je ne suis pas favorable à l’obligation vaccinale »

Le Président du Conseil Exécutif de Martinique, Serge Letchimy, souhaite la « mise en œuvre d’une véritable solution martiniquaise » à la crise sanitaire qui dure depuis un peu plus d’un an. Il a adressé un courrier au préfet indiquant qu’il n’est « pas favorable à l’obligation vaccinale ».

Le Président du Conseil Exécutif de Martinique, Serge Letchimy, a adressé ce jour un courrier au Préfet. « Je ne suis pas favorable à l’obligation vaccinale » a-t-il indiqué.

Par ce courrier, Serge Letchimy réaffirme que la liberté de choix doit être respectée tout en soulignant que « la vaccination est parmi les solutions sur la table, celle qui nous permettra collectivement de sortir de la situation sanitaire, grave et inquiétante, que nous connaissons et qui pourrait nous éviter l’asphyxie de notre système de soin hospitalier. »

Il y formule trois propositions relatives à la règle de jauge, à un régime d’indulgence pour les établissements respectant les conditions nécessaires à la distanciation et au respect des mesures barrières ainsi que la mise à disposition de moyens pour la recherche au niveau local sur les réponses basées sur la pharmacopée endémique à notre bassin caribéen et américain.

Il appelle de ses vœux la mise en œuvre d’une véritable solution martiniquaise, concertée à chaque étape, et portée de concert avec le Préfet, auprès du Président de la République afin que les mesures de prévention soient adaptées à notre situation locale.