Serge Letchimy : Ses vœux 2022 aux Martiniquais

Mis en ligne par admin, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Ci-dessous les vœux 2022 de Serge Letchimy aux Martiniquais :

Mes cher(e)s compatriotes,

L’année 2021 s’achève. Beaucoup diront « enfin ! ».
Il faut le reconnaître, les temps que nous vivons sont inédits : depuis près de deux ans, les pays du monde entier sont confrontés à une crise sanitaire sans précédent qui impacte tous les pans de nos vies. Qui eut cru par exemple qu’il serait devenu coutume de porter un masque en dehors de notre Carnaval, qui nous manque tant.

2021 restera marquée par l’épidémie de Covid-19, et sa quatrième vague qui a déchiré notre territoire et nos familles.

Mes pensées les plus fraternelles et chaleureuses vont d’abord à toutes les familles qui passeront les fêtes endeuillées par la perte brutale d’un proche. Je veux qu’elles sachent que nous sommes avec elles.

La grande famille de la Collectivité Territoriale de Martinique a aussi perdu plusieurs femmes et hommes qui avaient choisi de travailler au service des Martiniquais. Je salue aussi leur mémoire et leurs familles.

Nous avons payé tous, Martiniquaises et Martiniquais, un lourd tribut.
Je tiens ici à dire notre reconnaissance aux soignants mobilisés sur le front de la lutte contre l’épidémie. C’est grâce à eux que notre population a évité le pire.

Mais, nous devons en être conscients : 2021 est une année qui aura certainement aggravé les fractures qui existent au sein de notre société.
Notre vie en commun est remise en cause par des débats, quelques fois légitimes, qui nous opposent trop souvent violemment.

La mobilisation sociale que nous avons connue témoigne d’un profond malaise qui perdure dans notre société depuis des décennies : trop d’inégalités, une vie trop chère, un chômage de masse qui laisse une part de notre jeunesse sur le côté.
Les réponses restent à bâtir. Et vous pouvez être sûrs que la Collectivité Territoriale de Martinique prendra toute sa part et assumera pleinement ses responsabilités au cours des 6 années à venir.

Mais ce combat est aussi une lutte collective. Nous devons éviter les divisions. Nous n’avons d’autre choix en ces temps difficiles que de faire peuple. Plus que jamais, peuple, au-delà de nos différences.
En rassemblant 49 élus pour la construction d’une stratégie martiniquaise face à la crise COVID dont l’ensemble des parlementaires et maires, malgré nos divergences d’opinions, nous avons démontré que la concorde est possible quand l’intérêt premier des Martiniquais est dans la balance.

C’est l’intérêt des Martiniquais qui a présidé cette année au lancement du chantier de l’eau, avec le démarrage des travaux de Séguineau.

C’est ce qui a justifié notre implication dans le chantier de la santé des Martiniquais, avec la mise en place d’une politique de prévention sanitaire de proximité « Tjenbé nou la », aujourd’hui active sur l’ensemble du territoire.
C’est ce qui nous a conduit à soutenir les artistes, les pêcheurs et les entreprises à hauteur de 30 millions d’euros face aux dégâts de la COVID.

Enfin, c’est le retour d’une gouvernance apaisée entre l’Assemblée et le Conseil Exécutif, la construction d’un organigramme et l’ambition de réaliser enfin, 6 ans après 2015, la fusion de l’ancien Conseil Régional et de l’ancien Conseil Général.

Les chantiers sont si nombreux et complexes mais nous avançons. Peut-être trop lentement pour certains, mais pour bâtir un édifice, il faut poser un socle. C’est ce que nous avons fait en 2021.

Aussi, je souhaite que 2022 soit l’année qui jette les premières pierres de la transformation puissante que nous voulons pour notre pays.
2022 sera donc l’année du Plan de Relance de l’activité de la Martinique, notamment de la pêche, de l’agriculture, de la politique culturelle et artistique.
2022 sera l’année de lancement et de réalisation de chantiers majeurs pour notre territoire comme la liaison Carrère-Brasserie Lorraine, le Conservatoire d’Arts et de Musique de Martinique, la livraison du Lycée Schœlcher et du Pôle Universitaire de Santé, la mise en œuvre de l’Institut Caribéen de l’Imagerie Nucléaire.

Nous contribuerons au lancement des études pour la reconstruction des hôpitaux dont Pierre Zobda QUITMAN.

2022 sera aussi l’année de la recherche d’une plus grande efficacité dans le soutien à nos aînés, aux personnes porteuses de handicap et aux familles martiniquaise touchées par la précarité.
2022 sera l’année de la candidature à l’UNESCO, que j’espère victorieuse, de nos volcans et forêts de la Montagne Pelée et des pitons du nord.

2022 sera également pour nous « l’année de l’Europe », la Martinique assumant désormais la présidence de la Conférence des Régions Ultrapériphériques.
Alors, chers compatriotes, abordons 2022 avec détermination, pour offrir les conditions de la transformation nécessaire de l’économie et de la société martiniquaise. L’espoir d’une année meilleure, plus heureuse, plus fraternelle.
Gardons espoir que nous saurons nous retrouver, nous, peuple martiniquais, uni et fier.

Je fais le vœu que 2022 nous permette de profiter de ce précieux don qui nous est offert en partage : la vie.
A toutes et tous, une très belle année 2022.

Serge letchimy