Sibeth Ndiaye entre au gouvernement d’Emmanuel Macron critiquée par l’opposition

Le départ de Benjamin Griveaux, parti pour préparer une candidature au sein de LREM pour les municipales à Paris, prévues en 2020 fait une heureuse élue au gouvernement d’Edouard Philippe. Sibeth Ndiaye est nommée secrétaire d’Etat porte-parole du gouvernement.

Amélie de Montchalin devient secrétaire d’Etat aux Affaires Européennes, la députée LAREM remplace Nathalie Loiseau, tête de liste commune à LAREM, avec les alliés du MoDem et d’Agir aux élections européennes du 26 Mai prochain.

Ce dimanche 31 mars 2019, l’Elysée annonce également l’arrivée de Cédric O, l’ancien conseiller du Président pour le numérique est désormais secrétaire d’Etat au Numérique.

Mais l’arrivée au gouvernement de Sibeth NDiaye crée déjà la polémique, les premières réactions sont dans le camp du parti Les républicains quand Lydia Guirous, porte-parole du parti, souligne le tweet polémique de Sibeth Ndiaye (qu’elle dément avoir écrit), révélé par le Canard enchaîné à la mort de Simone Veil. Dans son tweet, la franco-sénégalaise écrivait « La meuf is dead », des mots repris par la députée du parti Les Républicains : « Donc celle qui avait écrit « la meuf is dead » est nommée Porte-Parole du Gouvernement. Tout va bien en Macronie. #remaniement ».

 

Sibeth Ndiaye, Cédric O et Amélie de Montchalin commencent tous les trois leur première expérience gouvernementale dans le quinquennat d’Emmanuel Macron.

Dorothée Audibert-Champenois / Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images LePoint/Capture C’news Actus Dothy