Soprano, ambassadeur d’UNICEF France, se mobilise pour la réhabilitation des écoles aux Comores

Mis en ligne par admin, le
Publié dans : Actualites, France, Monde
Mots clés :

Le célèbre rappeur marseillais, Soprano, poursuit plus que jamais son engagement aux côtés d’UNICEF, après s’être rendu aux Comores, où il finance un projet de réhabilitation des écoles via sa fondation.

Originaire des Comores, Soprano a été profondément touché par le sort des enfants du pays, après le passage du cyclone Kenneth, en avril 2019. « En tant qu’ambassadeur pour UNICEF depuis 2018, quand le cyclone a ravagé plusieurs écoles aux Comores, ça a aussi ravagé mon cœur. Quand UNICEF m’a proposé de soutenir un programme pour réhabiliter les écoles qui avaient subi des énormes dégâts, je me suis immédiatement mobilisé pour collecter un maximum de fonds et faire de mon mieux afin d’aider à rénover les écoles et les enfants à reprendre les cours », explique-t-il non sans fierté.

Aux Comores, l’activité économique, qui avait été durement affectée en 2019 par les conséquences du passage du cyclone Kenneth, a de nouveau été impactée en 2020 par les conséquences de la pandémie mondiale de Covid-19. Seulement 78 % des filles et 65 % des garçons atteignent la dernière année du primaire. Un nombre encore moins élevé d’élèves passent au secondaire. L’une des principales raisons du faible taux de transition est qu’environ la moitié des écoles secondaires sont privées et donc financièrement inaccessibles aux élèves. Dans ce contexte, prévenir la déperdition scolaire au niveau du préscolaire et du primaire et assurer la continuité éducative sont des enjeux majeurs pour UNICEF.

« Quand j’ai voulu aider mon pays, je voulais d’abord construire des hôpitaux, il fallait alors des médecins et des infirmiers et pour cela, il faut pouvoir avoir accès à une éducation de qualité. Je me suis alors rendu compte que l’éducation était la clé pour accéder à un avenir meilleur pour chaque enfant », nous confie Soprano, après avoir coupé le ruban de l’inauguration de l’école primaire réhabilitée de Mwemboidjou sur l’Ile de Ngazidja.

Mais pour lui, l’enjeu aujourd’hui est avant tout de pouvoir faire passer des messages et de convaincre son public de l’utilité d’aider UNICEF. « Je souhaite remercier les donateurs français et leur montrer ce qui a été réalisé grâce à leur soutien. Quand on a eu la chance d’avoir été dans cette classe, entourée du rire et de la joie des élèves qui vont pouvoir de nouveau apprendre dans de bonnes conditions, de voir renaître l’espoir dans les yeux des enfants et quand on a la chance, comme moi, de pouvoir le montrer pour faire passer des messages de solidarité, on ne doit surtout pas laisser passer cette chance », affirme-t-il.

« Pour avoir accompagné Soprano, durant cette mission, j’ai vu combien il est un ardent défenseur de la cause des enfants. Il a un contact immédiat et instinctif avec eux. Sa joie de vivre et sa bonne humeur sont d’un extrême réconfort. C’est un vrai bonheur de pouvoir le compter parmi nos ambassadeurs et nos soutiens les plus précieux », s’enthousiasme Marie-Pierre Spinosi, chargée de relations extérieures à UNICEF France.