Steak doré à « 1200 euros » : Franck Ribéry répond à Audrey Pulvar

franck-ribery-audrey-pulvar

La vidéo de Franck Ribéry posté sur les réseaux sociaux le montrant en train de manger une côte de boeuf recouvert d’or fin a suscité la polémique en raison du prix exorbitant du morceau de viande. Loin de se laisser démonter, le joueur du Bayern Munich a répondu sur Twitter à ceux qui l’ont sévèrement critiqué. Il s’est également adressé directement à la journaliste martiniquaise Audrey Pulvar, qui avait aussi réagi à sa vidéo.

En vacances à Dubaï, Franck Ribéry a voulu s’offrir un petit plaisir dans un des restaurants du célèbre Chef Turk « Salt Bae ». Mais l’addition salée à la fin du repas a suscité la polémique : 1200 euros selon les premières informations mais après vérification, il semblerait que ce chiffre soit exprimée en dirhams émirien… Ce qui équivaut à un total de 290 euros l’entrecôte. 

Visiblement très énervé par la tournure qu’a pris les évènements, Franck Ribéry a décidé de riposter avec des propos très virulents sur Twitter, histoire de « de remettre les points sur les i et les barres sur les T« . 

« Commençons par les envieux, les rageux, nés sûrement d’une capote trouée : niquez vos mères, vos grands-mères et même votre arbre généalogique. Je ne vous dois rien, ma réussite c’est avant tout grâce à Dieu, à moi et mes proches qui ont cru en moi. Pour les autres, vous n’étiez que des cailloux dans mes chaussettes ! » a-t-il d’abord tweeté.

« Ensuite, concernant ces pseudo-journalistes qui ont toujours été dans la critique négative envers moi, mes actes (dernier exemple en date : le prix de ce que je mange !)… Quand je fais des dons (car on m’a appris à donner quand je reçois beaucoup), pourquoi aucun grand média national ne diffuse-t-il cela ? Non, vous préférez parler des vacances que je passe en famille, vous scrutez mes faits et gestes, ce que je mange etc ! Oh oui pour ce genre de futilités vous êtes présents ! » poursuit-il.

La journaliste martiniquaise Audrey Pulvar avait en effet réagi à sa vidéo sur Twitter : « Monsieur @FranckRibery si vous ne savez pas quoi faire de votre argent, il reste plein de causes à financer et soutenir, dans le monde entier» avait-elle posté.

Puis pour conclure, le footballeur de 35 ans s’est directement adressé à la journaliste : « Pour mettre un terme à cette polémique qui n’a même pas lieu d’être : je m’adresse à Audrey Pulvar ou madame ‘Je fais ce que je veux de mon argent’, avec une paire de lunettes à 3000 euros aux écailles de tortue, j’espère qu’elles vous permettent d’entrevoir un meilleur avenir professionnel que celui de la pseudo-journaliste que vous êtes actuellement »

Suite à ses propos jugés « grossiers et insultants », Le Bayern Munich a indiqué dans un communiqué, qu’une amende «très élevée» sera infligé à Franck Ribéry.

Photo montage : DH.be