Stella Lucien du site Afrocks.com, est vice-présidente d’association et business woman à Londres

Vues : 369

Sa Hair Styling station (station de coiffure) Afrocks, est installée au quatrième étage de la tour de Rich Mix. Stella Lucien et ses trois coiffeuses sont au Festival Batuke. La jeune martiniquaise fait partie des exposants qui se partage l’espace du Market Place ce samedi 26 août.

Deuxième jour du Festival Batuke.

Samedi 26 août 2017 à 5mn du tube station Shoreditch High Street (métro), il est environ 10 heures (heure locale), c’est-à-dire 11 heures à Paris. Nous croisons Stella Lucien. La jeune antillaise est devant l’ascenseur du Rich Mix et nous assistons à la mise en place du Market Place.

Stella Lucien attend les organisateurs du Festival Batuke, l’occasion de rencontrer une artiste caribéenne, récemment arrivée en Angleterre. Fraîchement nommée vice-présidente d’une association importante pour les antillais de Grande-Bretagne, l’entrepreneuse nous surprend et nous raconte son parcours étonnant et sa rencontre avec les organisateurs du Festival Batuke.

Batuke, un Festival qui ouvraient ses portes au complexe de cinéma du Rich Mix Foundation le week dernier. (Ci-dessus Jean-Vincent, co-fondateur du Batuke)

Au premier étage du Rich Mix Foundation, Stella Lucien avait comme responsabilité de coiffer et mettre en beauté les « fêtards » et tous ceux qui participaient au célèbre Festival Batuke qui dure quatre jours du vendredi 25 au lundi 28 (Monday Bank Holiday, jour férié au Royaume Uni). Des coiffures qui doivent durer le temps du Festival Batuke et du Carnaval de Notting Hill.

Ce samedi matin, sa cliente qui vient exprès de Paris pour le Festival et le Carnaval, c’est Laura Chemin qui est confortablement installée. la martiniquaise choisit sa coiffure qui devra rester impeccable durant trois jours.

L’activité de coiffure, annexe aux autres prestations du Festival Batuke attire un public nombreux et complète les stages de Kizumba et de Semba, les principales danses de l’Association Batuke, fondée par le martiniquais Jean-Pierre Chardon et Iris, sa femme, originaire de la République d’Angola. Le Batuke est un Festival qui commence avant le grand Carnaval de Notting Hill et s’y intègre (hors compétition) le lundi, dernier jour du Notting Hill Carnival.

Au Market Place, au milieu de tous ces créateurs, comme la sénégalaise Viviane (ci-dessous)

Ou Nathalie qui détend les festivaliers grâce à ses massages, le stand Afrocks suscite curiosité et intérêt.

Stella Lucien, observe et suit le travail de sa collaboratrice qui tresse Laura Chemin. La cliente martiniquaise est satisfaite « d’avoir trouvé ce service fait à domicile ». Le bouche à oreilles fonctionne bien, « Afrocks.com » est bien noté et on en parle.

Un objectif atteint pour la représentante du site en ligne « Afrocks.com » qui se doit cette année de « faire porter aux personnes du Festival, les couleurs de Batuke ». « Ce sera du rouge et du jaune, des paillettes de couleurs rouges et dorées, l’idée c’est de faire des tresses en demi-tête (par exemple) durant 30 minutes. Les « casts » du Festival ne payent que 10 pounds » nous explique Stella Lucien.

Créé en septembre 2016 par les guadeloupéens Hervé Despois et Régis Rolnin, Afroks est un site de coiffure en ligne et : « Participer au Festival Batuke, c’est une façon de se faire connaître, c’est un challenge pour la start up » précise Stella Lucien.

Depuis janvier 2016, Stella Lucien est une nouvelle « britannique ».

Avant de débarquer à Londres, la jeune femme d’origine martiniquaise a grandi à Paris puis Stella Lucien est partie à Dublin en Irlande. Titulaire d’un BTS Gestion comptable, et d’une formation en expertise comptable, c’est dans la Finance qu’elle exerçait en Irlande pendant sept ans avant son « envie de changement ».

Aujourd’hui, celle qui se dit passionnée par la coiffure « a sauté le pas » en décidant depuis 2003 de ne plus se défriser les cheveux et d’apprendre à les entretenir naturellement. l’antillaise a décidé de partager son expérience en collaborant avec la Start Up « Afroks.com » des deux guadeloupéens.

Sa cliente, Laura Chemin est ingénieure en BTP, bloggeuse, elle se spécialise dans l’événementiel et le Life Style. C’est une aubaine pour Laura de rencontrer ses compatriotes et de se frotter aux activités des antillais de Paris ou de Londres.

Convaincue que les soins naturels sont possibles et motivée à défendre la santé du cheveu noir et métissé, Stella Lucien, vice-présidente de l’association Ziloka, nous parle de son expérience personnelle :

Reportage à Rich Mix : Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy

Images et vidéo C’news Actus Dothy


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *