Stéphane Brogniart traverse l’Atlantique à la rame depuis Février, il arrive en Martinique ce week-end

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, France, Martinique
Mots clés :

(Mise à jour le 26 avril)

Stéphane Brogniart est en passe de réussir son pari : avec de l’avance sur les prévisions, le sportif vosgien devrait couper la ligne d’arrivée de sa traversée de l’Atlantique ce dimanche vers 10 h (heure locale) au Marin. Après 72 jours en mer seul, il pourra à nouveau toucher terre et retrouver le monde des vivants.

Stéphane termine fort et sera finalement arrivé ce dimanche. Il devrait franchir la ligne d’arrivée, située à la point sud de la Martinique vers l’îlet des Cabrits. Il sera rejoint par un bateau à moteur mis à disposition par le Directeur du port de Le Marin et devrait accoster au ponton de la Marina vers 12h (heure locale)

En raison du confinement, un comité d’accueil composé de cinq personnes devraient être présent sur place pour l’accueillir. Normalement, pas de quarantaine pour le rameur venu des Vosges qui rame tout seul sur son bateau depuis le 15 février.

(Publié le 23 avril)

Stéphane Brogniart est le dernier sportif encore en activité et il touchera les côtes de la Martinique, ce week-end au Marin.

Pour lui c’est un défi océanique : traversée en solitaire et à la rame de l’Atlantique. Stéphane Brogniart : ultra trailer, préparateur mental et conférencier est parti d’El Hierro aux Canaries depuis le 15 février. Un projet titanesque, baptisé : ETARCOS.

Stéphane est un athlète de haut niveau au palmarès classe mondial dans l’ultra trail. Il s’est lancé avec toute son équipe dans un défi titanesque : traverser le Pacifique Sud en solitaire à la rame. L’Atlantique est un test grandeur nature qui est le défi d’une vie pour de nombreux rameurs océaniques.

Ce Week-end, il arrivera au Marin. Pas de quarantaine pour le rameur venu des Vosges qui s’est volontairement « confiné » sur son bateau depuis le 15 février.

Stéphane a tenu un journal de bord quotidien partagé en ligne permettant d’échanger avec toute la communauté d’internautes et de partenaires qui le soutient. Les rencontres en mer ont été aussi improbables que fantastiques.

Via son téléphone iridium, Stéphane a également pu échanger avec les médias comme l’Equipe qui titrait il y a deux semaines : Un océan pour confinement.

Rendez-vous ce week-end au Marin pour échanger avec le rameur qui se fera une joie de nous raconter sa belle aventure.