Témoignage d’une « restavek », une enfant esclave d’Haïti


Publié dans : Actualites, People
Mots clés : ,
Vues : 891

Christina est une enfant de 11 ans originaire d’Haïti. Elle est ce qu’on appelle une « restavek », une enfant esclave.

Ses parents sont trop pauvres pour l’élever dans leur village, ils l’ont confiée à une famille d’accueil qui vit à Port au Prince.

Dans la Capitale, Christina mène une vie d’esclave dans cette famille d’accueil qui l’exploite et la maltraite. La jeune fille témoigne au micro de France 3.

Là où je vis, je dois travailler tous les jours. Le matin, le soir, je dois faire la vaisselle, le ménage, la cuisine, le linge, m’occuper du bébé de la famille. Quand je fais quelque chose qui ne leur plaît pas, ils me battent (…). Je n’ai pas de libertés. À l’école, je me sens libre. Je peux apprendre, jouer librement. Là où je vis, ce n’est pas le cas.

Les « restavek », (enfants qui « restent avec » une famille qui n’est pas la leur) est une forme d’esclavage moderne en Haïti. Entre 150 000 et 500 000 enfants haïtiens vivent ce calvaire. Cette pratique longtemps ancrée dans la société haïtienne a été accélérée après le séisme qui a ravagé Haïti en 2010.

Ci-dessous le témoignage de Christina :

Photo : Capture écran FranceTV Info