Tempête Matthew : chutes d’arbres, coupures de courant … le point avec la préfecture

Vues : 4616

Premier point de situation de la Préfecture concernant la tempête Matthew en Martinique.

L’onde tropicale prévue par Météo France s’est transformée en tempête tropicale Matthew. Pour l’heure Météo-France maintient le niveau de vigilance cyclonique ORANGE en Martinique en prévision du passage de la tempête sur l’arc antillais.

Depuis ce matin, le préfet a activé le centre opérationnel départemental en préfecture. Plus de quarante personnes sont mobilisées. Les collectivités locales ont également activé leurs postes de commandement communal.

1er bilan à la mi-journée
Pour l’heure, aucune victime n’est à déplorer.

Des coupures du réseau électrique concernent 20 000 clients (notamment au VAUCLIN/Ste LUCE, ROBERT, FRANCOIS, LORRAIN et MARIGOT).

Quelques chutes d’arbres et de poteaux électriques sur la chaussée ont été recensés notamment dans les communes de Ste Marie (Morne des Esses), de Trinité (bourg), et des Anses d’Arlet. 9 interventions des pompiers ont eu lieu depuis ce matin.
Environ 500 abonnés sont actuellement privés d’eau au quartier Beauséjour de GRAND- RIVIERE.

Météo France annonce que la tempête Tropicale Matthew, devrait continuer à se renforcer, avec un centre situé à la verticale de Sainte Lucie, à la mi-journée. Les services gestionnaires restent mobilisés.

Rappel des consignes individuelles
– Tenez-vous informé de l’évolution du phénomène en consultant régulièrement les bulletins de Météo-France et appliquez les consignes des autorités
– Préparez votre habitation (protection des ouvertures, mise a l’abri des objets, démontage des installations susceptibles d’être emportées),
– Mettez hors d’eau les objets susceptibles d’être touches par une inondation,
– Protégez vos embarcations nautiques par une mise à terre ou une mise à l’abri,
– Protégez vos documents personnels et importants (papiers d’identité, carnet de vaccination, factures, certificats de garanties, etc.).
– si vous habitez en zone inondable, surveillez la montée des eaux
– ne vous engagez sous aucun prétexte, à pied ou en voiture, sur une voie immergée
– signalez votre départ et votre destination à des proches

Sources : Préfecture Martinique
Photo : Isabel Glevarec