Tempête Tropicale Ernesto : La Martinique en vigilance orange

Vues : 3

[Mise à jour du 03 août à 14:00]

Tempête tropicale Ernesto : Alerte cyclonique levée, maintien du niveau orange de l’alerte fortes pluies.

Point de situation à 14h00

Évolution de la perturbation:

La tempête Ernesto s’évacue vers la mer des Caraïbes après avoir concerné dans la matinée la Martinique. En conséquence, l’alerte cyclonique de niveau orange est levée.

En revanche, compte-tenu des précipitations fortes à modérées à caractère parfois orageux qui toucheront l’île durant tout l’après-midi, accompagnées de vent fort, la Martinique, est placée auniveau d’alerte orange pour fortes pluies et vent fort.

Situation générale et bilan :

A midi, les services de gendarmerie, de police, le SDIS et les gestionnaires de voiries (conseil régional, conseil général) font part de quelques dégâts dus principalement au vent: arbres tombés sur les chaussées, stores arrachés…

Au Lorrain, une personne a été blessée et électrisée après avoir manipulé des fils électriques dissimulés sous un arbre tombé sur la chaussée. Elle a été prise en charge, consciente, par les secours.

La mer reste forte en Atlantique et dans canaux avec des creux moyens compris entre 3 et 3,5 m.

Même si le phénomène perd de son intensité, la plus grande prudence reste à observer comme indiquée ci-dessous

[Mise à jour du 03 août 2012]

Alerte cyclonique : Tempête tropicale Ernesto Point de situation à 8h00

La tempête Ernesto passe actuellement en Caraïbe. Dans son sillage des bandes pluvieuses et orageuses et des vents forts concernent la Martinique et plus particulièrement le sud de l’île. Les premiers passages pluvieux touchent notre île et se maintiendront tout au long de la journée.

L’alerte cyclonique orange est maintenue.

Pour le moment, l’amélioration des conditions météorologiques est prévue en seconde partie de nuit de vendredi à samedi.

Situation générale :

Il n’est relevé à 8h aucune difficulté sur l’île. Les axes routiers font l’objet d’une surveillance particulière. Toute difficulté significative doit être signalée aux services de police et de gendarmerie ou aux mairies.

Rappel :

Si les perturbations météo à l’heure actuelle n’ont provoqué aucun dégât, la plus grande prudence reste à observer. Les mesures individuelles et collectives sont inchangées.

Mesures individuelles :

– Écoutez les bulletins météo et les consignes diffusées à la radio et à la télévision,
– Limitez vos déplacements, ne franchissez pas les gués en cas de précipitations. Des itinéraires de
déviation seront mis en place en cas de crues,
– Préparez votre habitation (protection des ouvertures, mise à l’abri des objets, démontage des
installations susceptibles d’être emportées),
– Mettez hors d’eau les objets susceptibles d’être touchés par une inondation,
– N’entreprenez pas de longues randonnées en montagne ou à proximité des cours d’eau,
– Protégez vos embarcations nautiques par une mise à terre ou une mise à l’abri,
– Rentrez ou sécurisez les animaux (cheptel, volailles, etc.),
– Les passagers des avions de tourisme doivent se rapprocher de leur compagnie dans le courant de
la journée de vendredi pour plus d’informations sur l’état de leur vol.

Mesures collectives :

– Tous les grands rassemblements et manifestations prévus vendredi sont annulés,
– Toutes les sorties en mer de loisirs sont très fortement déconseillées,
– Tous les organisateurs et directeurs des structures d’accueil collectif de mineurs, avec ou sans
hébergement, doivent prendre les mesures adéquates pour garantir la sécurité des enfants et
envisager, le cas échéant, la fermeture des structures,
– Les municipalités vérifient l’état des abris et les matériels nécessaires à l’accueil de population
(lits, couvertures, vivres, etc.),
– Les cellules de crise doivent être mises en veille active et les dispositifs de gestion de crise doivent
être préparés,
– Les dispositifs de substitution (téléphone satellite, groupe électrogène, etc.) doivent être vérifiés et
testés,
– Les médias diffuseront des informations régulièrement sur le phénomène.

Préfecture Martinique.

[Article du 02 août 2012]

La Martinique est actuellement placée en alerte orange. La dépression tropicale, Ernesto se rapproche de nos côtes.

La dépression tropicale détectée par Météo France, devenue une tempête tropicale nommée Ernesto, continue sa progression vers l’arc antillais. Elle se situait à 17h00 (heure locale) à 500km au Sud-Est de la Martinique.

Actuellement, sa trajectoire possible la fait passer sur le sud de la Martinique, les premiers passages pluvieux et nuageux sont attendus en fin de nuit et le centre du système vendredi en début de matinée. Il devrait s’éloigner de la Martinique samedi dans le courant de la matinée.

Ce phénomène sera marqué par de fortes pluies orageuses et des vents de 70km/h en moyenne, avec des rafales pouvant atteindre les 100 km/h, dans le début de matinée et s’intensifieront en alternance dans l’après-midi. La mer se creuse fortement (creux de 3,5 m sur la façade atlantique et dans le canal de Sainte-Lucie, et de 4m dans le canal de la Dominique).

En raison du risque de montée des cours d’eau, de glissements de terrain et de dégâts dûs au vent, le niveau d’alerte ORANGE a été déclanché par la préfecture Martinique.

VIGILANCE ORANGE : soyez très prudents, danger nécessitant une très forte vigilance.

Conduite à tenir :

– Se tenir informé continuellement de l’évolution du phénomène (Météo-France, médias, communiqués de la préfecture, etc.).

– En cas de mer dangereuse, ne pas prendre la mer, éviter les plages et côtes, protéger les embarcations.

– En cas de risque de fortes pluies : éviter d’entreprendre des randonnées en montagne ou près des cours d’eau, et des zones habituellement à risques dès la survenance de mauvais temps. Eviter toute sortie !

– En cas de cyclone, vérifier le matériel de première nécessité (réserves d’eau potable, réserves alimentaires, aliments pour les bébés et les personnes affaiblies. Trousse à pharmacie, piles et batteries, éclairage de secours, radio à pile pour écouter les communiqués).

– Protéger vos documents personnels (papier d’identité, carte vitale etc.). Se munir d’argent liquide (distributeurs risquant d’être hors service ou achats par carte bleu impossible). Faire le plein d’essence dans son véhicule.

– Préparer l’habitation, ranger tout ce qui peut servir de projectile au vent, consolider portes et fenêtres (volets, contre-plaqués, rubans adhésifs sur les parties vitrées), mettre hors d’eau les objets ou mobiliers sensibles si vous habitez dans une zone inondables.