Tensions, en marge de la manifestation des soignants à Paris, ce mardi

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, France
Mots clés : ,

Les soignants manifestent ce mardi partout en France pour réclamer plus de moyens, mais des tensions ont éclaté notamment à Paris, en marge du rassemblement.

Des heurts ont eu lieu avec les forces de l’ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes. Des groupes violents, en tête de cortège, ont fait dégénérer la manifestation pacifique des soignants. La préfecture de police a appelé au calme et à la responsabilité des individus virulents. En tête de cortège, des black blocs ont dégradé plusieurs véhicules.

« On nous a volé cette manifestation, c’est dégueulasse », a déploré l’urgentiste, Patrick Pelloux à propos des incidents qui se déroulent en ce moment même à Paris.
« On a essayé de nous manipuler politiquement et par des bandes de casseurs », a-t-il fustigé.
Les forces de l’ordre, qui ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants, ont déjà procédé à 16 interpellations.

Gros affrontements entre manifestants et force de l’ordre sur l’esplanade des Invalides. Des forces de l’ordre sont pris à partie. Certains manifestants tentent de les protéger. Situation extrêmement tendue.

Des journalistes ont été hués par des soignants en colère face aux violences. « Casse-toi » crient certains d’entre-eux.

Le cortège parisien est parti du ministère de la Santé pour se rendre vers l’esplanade des Invalides où se déroulent les heurts. La manifestation etait autorisée par la préfecture de police, sous condition du respecter des gestes barrières. Plusieurs stations de métro avaient été au préalable fermées sur les lignes avoisinantes.

Les soignants réclament une revalorisation de leur salaire et entendent faire pression sur le gouvernement en plein Ségur de la santé.