Théâtre : La nuit caribéenne d’Alfred Alexandre

Vues : 15

La nuit caribéenne

Théâtre : La nuit caribéenne, D’Alfred Alexandre, Mise en scène Arielle Bloesch, Avec Aliou Cissé et Ruddy Sylaire – Cie Les Berlick les Vendredi 22 et samedi 23 Octobre 2010 à  20h, à l’Atrium, Salle Frantz Fanon.

La nuit caribéenne, création 2010. Ce texte remarqué lors du concours d’écriture théâtrale 2007 d’Etc_Caraïbe, a aussi retenu l’attention du jury des Francophonies du Limousin qui a souhaité proposer une résidence d’écriture à l’auteur.

L’histoire : Georges et Frantz, deux frères, frères de lait, de sang et de misère, sont les anciens hommes de main du Parti. Ils ont été de tous les mauvais coups qui ont permis à quelques hommes politiques, comme le président Valatte, de se hisser au pouvoir. Une poignée de dirigeants se sont alors partagé les richesses. Frantz accepte une demi-pension. Georges refuse de prendre les miettes, il a de l’orgueil. Alors il franchira la limite, la frontière sociale, et fera parler le sang. En s’emparant du Bateau, en rompant toutes les amarres sociales, il réussira alors à affronter son frère aîné et exprimer les douleurs du drame passé.

Le mot de l’auteur :Dans mon précédent travail (Bord de Canal, roman) je m’efforçais de sortir l’expression artistique caribéenne, et singulièrement martiniquaise, du questionnement identitaire et de la veine historique, dans lesquelles elle est enfermée depuis un demi siècle.  C’est cet effort qu’il s’agit pour moi de poursuivre avec La nuit caribéenne.

France-Antilles – Avec « Bord de canal » Alfred Alexandre est entré dans le monde parallèle,  urbain, d’une marge de déclassés qui s’élargit chaque jour. Dans sa pièce, il continue à donner une voix aux nombreux errants des capitales tropicales ; à tous ceux qui voyagent sur les ailes du rhum ou du crack. De cette violence originelle naît la parole théâtrale : drive verbale de deux exclus qui réclament leur part à la société

Madinin’Art – Le texte d’une beauté sauvage, charrie tous les regrets, les amertumes…les rêves perdus de ces deux êtres qui dressent un triste bilan de leur existence. La Nuit caribéenne est un texte prometteur.

Vente des billets – Réservations : 05 96 70 79 29

Tarif : 25€ – 20€ – 15€ – 8€