Thierry Dol et les autres otages français menacés de mort

Vues : 4

Al Quaïda au Maghreb Islamique, une organisation terroriste, qui détient depuis deux ans les quatre salariés d’une filliale d’AREVA, menace de tuer les otages français, parmi lesquels le martiniquais Thierry Dol.

AQMI reproche aujourd’hui à la France d’avoir appelé à « envahir » le Nord-Mali, assurant que cela risquait d’aboutir à « la mort des otages » français et à « davantage de malheurs » pour la France, dans un message publié sur un site mauritanien.

Hier, à l’occasion de sa visite en France, le président du Burkina Faso Blaise Compaoré, a affirmé que les otages « sont toujours en vie ». Mais l’organisation terroriste reproche à la France d’inciter à envahir le Nord du Mali où elle est notamment basée, mais aussi de ne pas négocier.

Pour Roger Concil, l’oncle de Thierry Dol, qui se dit « terriblement touché et triste », ce n’est pas le rassemblement à Meudon, pour les deux ans de détention, qui a provoqué ce message adressé aux familles.

Mais plutôt tout un contexte, la diffusion du film anti-islam, « tombé au mauvais moment », également la publication des caricatures de Mahomet dans un hebdomadaire satirique français, Charlie Hebdo, qui aurait « encore aggravé les choses ».