Thierry Dol et les autres otages seraient actuellement en Algérie

Vues : 7

Thierry Dol, Marc Féret, Pierre Legrand et Daniel Larribe, capturés il y a plus de deux ans et demi sur le site de la mine d’uranium d’Arlit au Niger, seraient en Algérie.

Alors que la Martinique vient de commémorer les 1000 jours de captivité de Thierry Dol et ses compagnons,  le Nouvel Observateur nous révèle ce jeudi que les quatre Français enlevés en septembre 2010, seraient désormais en Algérie aux mains du nouveau chef d’Aqmi au Sahara.

Ce nouveau chef, Yahia Abou el-Hammam, est «un Algérien de 35 ans né à Reghaïa, ancien du GSPC (Groupe salafiste pour la Prédication et le Combat). L’Obs, ajoute que désormais le contact est renoué avec les négociateurs français.

Une lueur d’espoir pour les familles, qui à tort ou à raison, ont le sentiment d’un «immobilisme le plus complet», ainsi que le confie Françoise Larribe, ex-otage et épouse de l’otage Daniel Larribe. A Paris, il semble que le dossier des otages soit entre les mains du nouveau directeur de la DGSE, Bernard Bajolet. Ce dernier, comme son prédécesseur (Erard Corbin de Mangoux, qui a quitté son poste voici quelques semaines), considère que le silence le plus complet est l’une des conditions de réussite des discussions en vue de la libération des otages.

Les familles organisent une journée de mobilisation ce samedi 22 juin. Alors que le cap des 1000 jours de détention est franchi, elles ont décidé d’organiser une journée de mobilisation dans toute la France

Source : liberation.fr