Tour cycliste de Martinique tendue : Cédric Eustache s’exprime après la bagarre à Ducos

Vues : 2884

Les images et les éclats de voix ont interpellé tout le monde sur cette ligne d’arrivée : les spectateurs sur le bord des routes, le staff lui-même, et les internautes ainsi que les téléspectateurs ! On voit plusieurs coureurs, ceux du Club Cycliste Vauclinois et ceux de la Pédale Pilotine en pleine altercation, se hurlant dessus et se bousculant par moments. Le président de la pédale pilotine Gustave Joachim Arnaud a été pris à parti. Après avoir exprimé son sentiment, des proches de son équipe sont venus l’épauler et l’aider à se calmer. Une situation inédite sur ce 37ème édition du tour cycliste international de la Martinique.

Tout a débuté sur la route de Sainte-Luce.

Cédric Eustache du Club Cycliste Vauclinois reprochaient à Roniel Campos Lucena de la Pédale Pilotine de ne pas prendre les relais. Les deux hommes qui figuraient dans le groupe de tête, se sont alors faits distancés et ont définitivement réduit à néant leur chance de gagner.
Le problème vient du dirigeant de la Pédale Pilotine.

« Je n’ai pas forcément de souci avec les coureurs vénézuéliens ou autres. Il est dommage que l’on trouve ce type de personnages dans le monde associatif sportif qui est censé aider les jeunes à progresser.

Si on regarde ce qui se passe dans son club, on constate qu’il y a très peu de jeunes. Personnellement, je suis allée échanger avec celui qui m’avait parlé.

Je pense que cela s’est passé au mieux, j’ai tout fait pour que les choses ne dégénèrent pas. J’espère que ça va se calmer et que cela n’ira plus loin » a déclaré Cédric Eustache au micro de Macakla

Mais cette tension remonte bien avant le début du tour. Elle a trouvé son origine une décision des juges du tribunal d’autoriser la présence de plus de deux coureurs cyclistes étrangers par équipe.

Hier, jeudi, c’est le guadeloupéen Loïc Laviolette qui a remporté l’étape à Ducos. Ce vendredi 13 juillet, la 7 ème étape emmènera les coureurs de Ducos au Marin.