« Tourisme outre-mer : Osons une nouvelle dynamique »

Vues : 2

tourisme-Martinique

Lors de son allocution de clôture du colloque « Tourisme outre-mer : osons une nouvelle dynamique » en date du 25 septembre à l’Assemblée nationale, la Ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, a détaillé la stratégie de l’État pour contribuer à la relance du tourisme outre-mer et en a fait un axe fort de sa feuille de route pour la croissance et l’emploi outre-mer.

La Ministre qui, dès sa prise de fonction, a tenu à associer l’ensemble des acteurs économiques et politiques des outre-mer à l’élaboration d’un agenda ambitieux et partagé en faveur de la croissance outre-mer, souhaite impérativement mobiliser de manière cohérente et dynamique l’ensemble des leviers disponibles pour relever le défi collectif que constitue la bataille en faveur du développement et de l’emploi outre-mer.

Elle a évoqué la part que continue à occuper ce secteur dans l’activité et l’emploi des territoires et plaidé pour faire des outre-mer, destinations à fort potentiel, un contributeur de premier plan à l’objectif de reconquête des marchés touristiques.

Pour ce faire, la Ministre a appelé les acteurs à se mobiliser pour :

* renforcer la notoriété des destinations et corriger le déficit d’image dont elles pâtissent parfois
* S’adapter pour capter de nouveaux clients et répondre à de nouvelles attentes
* Faciliter l’accès des destinations ultramarines et développer la desserte aérienne régionale
* Développer les infrastructures d’accueil et notamment hôtelières
* Renforcer la compétitivité des entreprises qui doivent faire face à des coûts élevés d’exploitation et aux effets de la saisonnalité dans un environnement régional très concurrentiel
* Améliorer la formation des personnels
* Agir collectivement au service d’une vision stratégique partagée

Madame Pau-Langevin a par ailleurs rappelé les mesures d’ores et déjà adoptées par le Gouvernement, à savoir :

* Un CICE renforcé à 9% et la réflexion en cours sur la possibilité d’un taux « super renforcé » pour les secteurs exposés, au premier rang desquels le tourisme
* La pérennité du dispositif d’incitation fiscale à l’investissement qui a permis d’accompagner en 2013 près de 48 millions € d’investissements dans le secteur touristique et la mise en
place d’un fonds de garantie pour sécuriser le nouveau crédit d’impôt investissement instauré par la LFI 2014.

Elle a annoncé la signature prochaine d’une convention entre le Ministère des Outre-mer et Atout France qui permettra d’agir concrètement pour mieux défendre et promouvoir les destinations ultramarines.