Tourisme : Record mondial de fréquentation dans la Caraïbe

Vues : 604

La fréquentation touristique dans la Caraïbe, est en constante progression. Pour la première fois, plus de 29 millions de visiteurs et croisiéristes ont posé leurs valises dans l’archipel antillais. Une croissance plus importante que la moyenne mondiale notent les professionnels du tourisme réunis à Bridgetown (Barbade) le jeudi 9 février au congrès du CTO (Organisation du tourisme des Caraïbes), qui présentaient le bilan de l’année 2016.

Malgré la montée du terrorisme en Europe, le référendum du Brexit au Royaume Uni et les résultats économiques inégaux en Europe continentale, c’est d’Europe qu’arrive le plus grand nombre de visiteurs remarque High Riley, le secrétaire général de l’organisation caribéenne du Tourisme au CTO . Avec 4,6 % de taux d’augmentation en 2016, c’est pratiquement 3,9% de mieux sur l’échelle mondiale.

Chaque année, le CTO (l’agence de développement touristique de la caraïbe) avec son slogan : « One Sea, One Voice, One Caribbean », se donne pour objectif de promouvoir la destination Caraïbes et de vanter les atouts de ses 28 îles membres. Au sein de cette organisation, siègent des pays néerlandais, anglais, français ou espagnols et des membres alliés du secteur privé.

Parmi les îles françaises, la Martinique a comptabilisé en 2016, 529 223 visiteurs qui ont débarqué à l’aéroport Aimé Césaire situé à 10km de Fort-de-France, la capitale. Entre 2015 et 2016, la fréquentation touristique a progressé de plus de 17%. Des chiffres éloquents qui classent pour la seconde fois la Martinique comme la destination la plus sûre dans la zone Caraïbe.

Quant à la Guadeloupe, après l’année 2014 touchée par le chikunguya, les chiffres de l’Insee traduisent une nette progression de l’activité touristique sur l’île.

En résumé, dans la Caraïbe, selon le CTO (Organisation du tourisme des Caraïbes), ce sont les visiteurs des États-Unis qui constituent le principal marché de très long séjour touristiques.

Les arrivées en provenance du Royaume-Uni et de l’Europe ont grimpé de plus de 11% pour atteindre 5,6 millions de visiteurs. Le Royaume-Uni enregistre une croissance de plus de 4% , et l’Allemagne de plus de 8 %.

Seuls ombres au tableau, des résultats négatifs chez les partenaires hôteliers. Le CTO souligne le manque de visibilité des instances du tourisme sur les séjours des visiteurs. A savoir, l’hébergement des touristes, le temps qu’ils passent sur les îles où leurs dépenses. « Ce sont des paramètres qui nécessitent une attention particulière », relève l’agence dans son rapport de 2016 rendu public le jeudi 9 février dernier.

High Riley, le secrétaire général de l’organisation caribéenne du tourisme (CTO) prévoit tout de même, une augmentation « d’arrivées » de touristes de 2,5 à 3,5 % en 2017. Des estimations toujours en hausse pour cette année, de croisiéristes cette fois, entre 1,5 à 2,5 %, qui sont attendus dans l’archipel caribéen.

Toujours dans le but de faire connaître la région Caraïbe, le CTO organise le Caribbean Media Awards qui valorise le travail des journalistes caribéens, ceux qui, en 2016, ont mis en lumière la beauté des îles de la région Caraïbe.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
Photos Comité tourisme Martinique/COT/Haïti/Punta Cana/C’news Actus Dothy