Tous les accès à l’aéroport Martinique Aimé Césaire praticables après un mouvement de colère de Félix Jean-François

Inlassablement, depuis une vingtaine d’années maintenant, 23 ans selon lui, Félix  Jean-François gérant de Jet Aviation Service exige la remise en état de ses locaux qui accueillaient une activité d’assistance en escale spécialisée dans la prise en charge des jets privés, charters et des vols. Un service fermé selon lui de façon arbitraire par la CCIM.  Mais depuis toute ces années, il souhaite remettre ces locaux en état pour recommencer à travailler  

 

Félix Jean-François n’y est passé allé de main morte ce jeudi matin : il avait disposé un véhicule de piste bloquant partiellement l’un des accès à l’infrastructure aéroportuaire. Un message était également écrit sur une banderole et il s’était muni d’un mégaphone pour expliquer aux quelques personnes qui passaient par là le contexte de ce mouvement d’humeur, Cette situation confuse dure depuis plus de 20 ans. Selon lui son entreprise a été fermée sur demande de la chambre de commerce et d’industrie après un placement en redressement judiciaire et une liquidation. Mais la justice lui aurait fait droit et lui permettrait de retrouver son activité. Cependant rien ne bouge.

De son côté, la chambre consulaire dit attendre ces décisions de justice. Si il a dégagé l’accès à la mi-journée, Félix Jean-François a promis de ne pas en rester là.