TRACE met la culture Haïtienne à l’honneur et lance TRACE Ayiti

Vues : 242

Le groupe Trace lance deux nouvelles chaînes musicales, Trace Ayiti et Trace Latina.

La République d’Haïti c’est une nation de 11 millions d’habitants et une diaspora répartie dans le monde entier, des pays de la zone caribéenne à la France, en passant par les États-Unis, le Canada, l’Afrique francophone ou les territoires de l’Amérique latine comme le Brésil, la Guyane, Mexique ou le Chili. Haïti, le premier Etat noir à devenir indépendant en 1804, est un symbole fort pour les afro-descendants dans le monde. Haïti, c’est aussi une culture foisonnante, dense et profonde, qui a acquis ses lettres de noblesse dans tous les arts (de la peinture à la musique en passant par la littérature, le théâtre ou le cinéma) et dont l’influence dépasse aujourd’hui toutes les frontières.

Pour la première fois, la culture haïtienne reçoit donc les honneurs qui lui sont dûs grâce à TRACE Ayiti. Du Kompa, à la Mizik Rasin, en passant par la nouvelle scène du Rap Kreyol & Radobay, à la pop, sans oublier le Gospel Haïtien, la chaîne propose un contenu premium avec les meilleurs clips vidéo, des interviews d’artistes, des magazines, des concerts et des documentaires.

Une proposition considérée comme tout simplement révolutionnaire par les plus grands artistes de la région, qui se mobilisent pour célébrer le lancement de la chaîne. Pour Wyclef Jean, “ TRACE Ayiti, c’est un événement immense pour le pays. TRACE Ayiti va inspirer toute une nouvelle génération haïtienne. “ L’artiste américano-haïtienne Phylissia Ross ajoute : “ Le fait que TRACE puisse donner l’opportunité à un public mondial de découvrir Haïti directement à travers sa communauté d’artistes est vraiment important.

Parmis les meilleurs ambassadeurs de la culture haïtienne : des personnalités comme Wyclef Jean, fondateur avec Lauryn Hill et Pras Michel des Fugees, groupe culte aux 30 millions d’albums vendus, les rappeurs légendaires Jay-Z (d’origine haïtienne par son père), 50 Cent, Snoop Dogg, Missy Elliott et P. Diddy, qui a d’ailleurs placé le drapeau haïtien dans certains de ses clips, le jeune et talentueux Michaël Brun, DJ international qui s’est produit dans les plus grands festivals de musique et dont le titre Bayo, inspiré du rara la musique du carnaval haïtien, de rythmes africains et de l’électronique a séduit le monde entier, J Perry, musicien et grand fan de reggae, de kompa, et de musique caribéenne dont le titre “Bouje” a été repris dans le film d’animation Cars (Disney) mais aussi Usher, Denzel Washington, Eddie Murphy, Lenny Kravitz… et des artistes francophones comme le chanteur Gage, le réalisateur Raoul Peck, l’humoriste Anthony Kavanagh, ou la regrettée Teri Moïse.

Trace Latina met en avant la grande diversité de la musique urbaine latine.

Salsa, cumbia, reggaeton, tango, merengue, bachata, hip-hop… les musiques latino déferlent sur le monde entier et concilient avec créativité rythmes traditionnels et influences globales. Des musiques et cultures métisses qui donnent naissance à d’incroyables succès tel l’hymne sensuel Despacito, mélange de pop-latino et de reggaeton où le chant romantique de Fonsi se conjugue avec le rap de son compatriote portoricain Daddy Yankee. Repris dans toutes les langues sur YouTube, Despacito est parmi les titres les plus streamés au monde avec 4,5 milliards de vues en 6 mois..

Olivier Laouchez, Co-fondateur et Executive Chairman du groupe TRACE : « La musique latine urbaine est aujourd’hui celle qui s’exporte le mieux dans le monde. Elle est synonyme de fête, de joie mais aussi de métissage culturel, autant de valeurs qui sont chères au groupe TRACE. Nous sommes très fiers de proposer TRACE Latina dans notre offre de chaînes.  »