Tradition : La tisane Kinkeliba, ce produit qui « guérit presque tout » et que tout le monde raffole

Entre le bijoutier Touareg du Niger et le stand de casquettes tenu par une manager africaine, le Kinkeliba est bien visible sur le présentoir du Salon d’exposition de l’Espace Miramar à Cannes. Entouré de produits du terroir africain et antillais, il trône parmi la cabosse du Baobab, les tamarins des Antilles, les ananas africains, la noix de Kola, l’hibiscus ou la banane antillaises.

Tisane de kinkeliba

De couleur rouge sombre comme la rouille, de goût âcre, le Kinkeliba est l’attraction chez les exposants du Festival du Film Panafricain. Tenue au chaud, Maya vend sa boisson  dès l’ouverture et vante ses vertus ancestrales. Africains, métropolitains, américains et antillais se laissent conter les bienfaits de cette tisane connue dans toute l’Afrique et qui guérit tout, selon Maya Sakho.

Depuis l’ouverture du FIFP (le Festival International du Film Panafricain), ce mercredi 17 avril 2019, les commandes ne cessent sur le stand numéro deux. Maya Sakho, d’origine sénégalo-mauritanienne a créé son business en 2017 et la mère de famille ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, si son produit phare reste le kinkeliba, elle fabrique également du jus fait maison qui recèle autant de propriétés énergisantes, efficaces pour la remise en forme. Mais pour l’instant, à son comptoir les gobelets de tisane kinkeliba s’alignent.

Cabosse du Baoba

« Le Kinkeliba est bon pour tous les maux, si vous êtes juste épuisé, vous prenez cette tisane », le fils de Maya Sakho remplace sa mère le temps d’une pause, cet après-midi du jeudi 18 avril et pas avares de recommandations.

Le jeune homme conseille ses clients.

graines de la cabosse du Baobab

Avant cela c’est Maya Sakho qui explique comment, depuis des générations, cette formule de la médecine traditionnelle apaise presque tous les maux du quotidien. Chaque jour la vendeuse prépare le Kinkeliba avec des ingrédients naturels, qu’elle prend soin de ramener du Sénégal quand elle a l’occasion de visiter sa famille, en Afrique de l’Ouest.

Feuilles de Kinkeliba

Le Kinkeliba est une plante qui pousse uniquement en Afrique, les feuilles de l’arbuste sont alors séchées, et conservent toutes ses qualités potentiellement efficaces pour la santé. En ajoutant les graines séchées et pressées à froid de la cabosse du baobab (arbre sacré d’Afrique), les effets de cette tisane sont multiples pour « le bien-être et la santé » de ceux qui la boivent.

Le Jus de bissap, vendu par Maya Sakho

Maya Sakho explique la recette du kinkeliba dans la vidéo ci-jointe, elle mélange selon les rites africains, plusieurs autres ingrédients comme la fleur de l’hibiscus, des graines de kola ou voire même du gingembre.

Gingembre et tamarins antillais

Pour obtenir les résultats attendus, la recette doit être précise.

Maya Sakho n’a aucun mal à décrire les éléments qu’elle utilise pour son kinkeliba journalier. Mais pour les proportions ce sera une autre affaire. L’entrepreneure se garde bien de divulguer les doses, car Maya Sakho, résidente de Goussainville, en région parisienne, reste muette sur la quantité exacte des ingrédients qui composent la tisane de Kinkeliba que les clients raffolent sur le Boulevard de la Croisette à Cannes.

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Crédit photos C’news Actus Dothy