Trafic de stupéfiants : les trafiquants travaillaient en famille

Vues : 3294

En quelques mois, les policiers de l’OCRTIS ont frappé fort. La cible, un réseau de trafiquants de drogue, qui importaient de la cocaïne pour l’acheminer dans l’Hexagone. Il semblerait que les trafiquant soient frères.

Le dernier coup de filet de cette affaire a eu lieu le 19 juin dernier à Rivière-Pilote les hommes de l’OCRTIS ont saisis 145 kilos de cocaïne, 9 kilos d’herbe, 10 000 euros en espèce, deux voitures, une moto et un jet-ski. Trois hommes ont été interpellés, deux Foyalais âgés de 21 et 23 ans et un Schoelchérois de 31 ans. Ce dernier est identifié comme l’organisateur présumé du trafic de stupéfiants installé dans le Sud de l’île. Les trois hommes ont été placés en garde à vue et mis en examen pour importation en bande organisée de produits stupéfiants. Ils risquent jusqu’à 30 de réclusion criminelle.

Au total, cette enquête a permis la saisie de 370 kilos de cocaïne et l’interpellation de 7 personnes. A cela s’ajoutent 9 kilos d’herbe de cannabis, 63 000 euros, 9 véhicules, un bateau, un jet-ski et 5 armes. Un trafic organisé autour d’une seule et même famille, plus précisement entre frères. Trois coups de filets ont été réalisés sur sept mois d’enquête. Tout cela a été rendu possible grâce au travail des hommes de l’OCRTIS. Un vaste réseau, implanté à Sainte-Luce et ses environs, a été mis à mal. La drogue interceptée était destinée à l’Hexagone. Dans le détail tout a commencé le 20 novembre 2017, quand la Marine Nationale intercepte un bateau avec à son bord, 82 kilos de cocaïne. Deux mois plus tard, le 25 janvier ce sont 143 kilos de cocaïne qui sont saisis à Sainte Luce.

Photo Gendarmerie de Martinique