Trop de femmes noires transgenres sont tuées s’alarment les LGBT de Philadelphie

Michelle «Tamika» Washington, 40 ans, membre actif des droits des Droits de l’Homme, a été abattu (e) dimanche dans le nord de Philadelphie. Depuis le début de l’année c’est la cinquième personne transgenre assassinée, indique le Human Rights Campaign (HRC).
Elle a été transportée à l’hôpital universitaire de Temple, où elle a été déclarée morte après avoir été blessée par balle à la tête et au corps dimanche 19 mai, aux environs de 5 heures du matin.

Amber Hikes, la directrice exécutive du bureau des affaires LGBT de Philadelphie a souligné le caractère odieux de ce nouvel assassinat et publié un communiqué bouleversant : « La vague de violence qui continue de toucher la communauté transgenre et plus particulièrement les femmes trans de couleur est effrayante, honteuse et dévastatrice. Je suis anéantie par le meurtre insensé d’une autre de nos sœurs trans».

« Nous, à la commission municipale aux affaires LGBT, offrons notre solidarité, notre engagement à #SayHerName et prenons engagement à mettre fin au fléau de la violence anti-noire, anti-trans et queerphobic qui sévit non seulement dans notre pays, mais dans notre propre communauté locale », a expliqué Raquel Evita Sarawati, présidente de la Commission des affaires LGBT à la mairie de Philadelphie. «Notre communauté n’est rien sans femmes noires transgenres et nous pleurerons la perte de Michelle Tamika Washington aujourd’hui et dans les années à venir. Nous nous engageons à ne pas laisser sa perte, être vaine, et à nous tenir aux côtés de ceux qui endurent et combattent tous les jours cette violence. » a ajouté la présidente.

Un individu a été arrêté, Troy Bailey, 28 ans est accusé du meurtre suite à la fusillade, rapporte le site en ligne Philly.com.

Selon le magazine Ebony, cinq autres transgenres ont trouvé la mort dans des situations tout aussi tragiques.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Crédit photos Capture d’ecranTheEnquiryDaylynews