Trop de pression médiatique, Harry et Meghan Markle changent de vie, une décision sans concertation qui choque

Le Megxit est sur toutes les lèvres au Royaume Uni. De la presse aux citoyens lamdas, les  commentaires vont bon train. Depuis l’annonce mercredi dernier du couple Harry et Meghan Markle, désirant très vite se mettre en retrait de la famille royale, le duc et la duchesse sont sous une pluie de critiques  les plus acerbes. Comme une incorrection faite à la Reine âgée de 92 ans.

Depuis l’annonce formulée via le compte Instagram des époux Sussex, la presse se déchaîne contre Meghan Markle, leur cible depuis quelques mois déjà. Après avoir témoigné sur leurs difficultés à vivre sous la pression médiatique, Le couple princier a annoncé, il y a deux jours, qu’il souhaite s’installer une partie de l’année en Amérique du Nord et prendre son «indépendance financière».

Pendant que les sources proches confirment qu’actuellement Meghan Markle est au Canada, venue rejoindre son fils Archie, d’autres font état de l’urgence pour la Reine, le prince de Galles et le duc de Cambridge de trouver une solution viable face à une situation peu «conventionnelle» dans la famille royale. Dans un communiqué publié mercredi, le palais de Buckingham a déclaré : «Nous comprenons leur désir d’adopter une approche différente, mais ce sont des questions compliquées qui prendront du temps à résoudre».

Le correspondant royal de la BBC, Jonny Dymond a déclaré que le prince Harry et Meghan n’avaient consulté aucun autre membre de la famille royale au sujet de cette prise de position.

Le désamour du couple princier d’avec l’opinion public et la presse s’est intensifiée au cours de l’année 2019. Les tabloïds se sont vite désintéressés de Meghan Markel lui reprochant son train de vie trop fastueux, ses caprices de stars, voulant «le beurre et l’argent du beurre». La confession de ses malheurs médiatiques depuis l’Afrique, lui ont valu les critiques les plus virulentes de la presse anglaise. En date, leurs dernières vacances au Canada, où Harry et Meghan ont passé leur premier Noël avec le premier enfant Archie dans une maison louée à 14,1 millions de dollars sur l’île de Vancouver.

Dans leur annonce Instagram, les Sussex ont formulé le souhait de se financer eux-mêmes.
Le couple se prépare à lancer sa propre association caritative Sussex Royal, qu’il a créée après sa séparation de la fondation du duc et de la duchesse de Cambridge en juin dernier.

En attendant, toujours sous réserve des sources proches de la famille royale, les parents du petit Archie conserveront comme résidence officielle, le cottage Frogmore, la propriété classée de grade 2 à Windsor, qui a coûté 2,4 millions de livres sterling à rénover.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram @Antillesboxmail @C’news Actus Dothy – Images The Sun