Trop maigre, harcelée et moquée au collège, elle devient mannequin et défile à la Paris Fashion Week

Premiers pas, premiers succès pour Espérance, embauchée dès son premier casting.

Espérance prend la pose dès qu’on l’approche, elle baisse les yeux, fait la moue et ne bouge plus, elle attend. Son voile sur la tête, la jeune fille de 18 ans apprend vite les ficelles du métier. Son agent qui la couve n’est pas loin et consent à une interview-spontanée que veut bien faire son poulain. Pétillante, Espérance est aussi une jeune femme pleine d’ambitions pour ses frères et sœurs d’Afrique. Espérance a «à cœur» de défendre les handicapés et les petits orphelins africains. Mais pour l’instant c’est vers le mannequinat qu’elle se tourne, un nouveau métier qui lui ouvre toutes les portes.

Ce lundi 20 janvier 2020, dans la salle du Carrousel, Espérance est la benjamine ce soir à l’Oriental Fashion Week de Paris qui se déroule au Carrousel du Louvre. Il est 20 heures le dernier volet de la Fashion Week se prépare en coulisses. L’occasion d’aborder les mannequins femmes harassées de fatigue bien bienveillantes. Elles se préparent pour les derniers shows, les défilés (entre autres) des designers Yasmina Couture et Reishma.

Les présentations faites, Espérance qui enfile sa tenue, rentre dans son rôle de mannequin. Sa couronne, ses bijoux et son drapé lamé or lui donnent une apparence de Diva. Espérance est heureuse : « la mode m’a sauvée. On est comme des poupées et j’adore ça » reconnait le Top. Et pour cause, belle, elle était constamment moquée et harcelée par ses amis au collège. Puisque trop mince, la jeune fille décide qu’elle serait mannequin. Mais avant cela, elle étudie la mode au lycée et arrête en cours de route, car dit-elle « cela me rendait triste ».

Espérance est congolaise, elle est à Paris depuis cinq ans. Elle raconte pourquoi ce nouveau métier de Top Model, la rend si « heureuse !». Son nouvel agent trouvé, son premier casting réussi et son étonnement quand on refuse de l’engager «à cause de ses cheveux noirs». Ce sera là sa seule déception, elle l’espère car elle se sent très aimée et adore le «monde de la beauté».

Espérance défilait au Carrousel du Louvre à Paris. Son interview ce lundi 20 janvier à la Paris Fashion Week :

Espérance, jeune mannequin congolais à la Paris Fashion Week (C'news Actus Dothy)

AFRIQUE – PARIS – MODE : Son étonnement quand on la refuse dans un casting «à cause de ses cheveux noirs». Depuis, tout va pour le mieux pour Espérance qui depuis plusieurs s'active bec et ongles dans l'univers de la mode, de la beauté … Reportage C'news Actus Dothy Antillesboxmail – Dothy Maylys Lhx Fashion Week #mode #Espérance #mannequin #défilé #Congo

Publiée par C'news Actus Dothy sur Jeudi 23 janvier 2020

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy Images et vidéos @C’news Actus Dothy