« Tu devrais être morte à la place de Clarissa et des policiers morts dans les attentats »

Vues : 1056

Outrages à gendarmes, apologie d’un acte de terrorisme et refus d’obtempérer à la saisie d’un véhicule, voici là les faits pour lesquels ont été condamnés deux jeunes ce mercredi en Guadeloupe.

Tout commence par un simple contrôle de routine, le 8 décembre dernier. Seulement celui qui va être contrôlé à cet instant n’est pas comme Mr tout le monde. en effet, l’on constatera que le jeune homme d’une vingtaine d’années qui, ce jour là conduisait sans permis, un véhicule dépourvu d’assurance, de carte grise et de contrôle technique.

Convoqué le 19 janvier dernier pour la procédure de saisie de son véhicule, les événements vont prendre une autre tournure. Le jeune homme, accompagné d’un comparse lui aussi âgé d’une vingtaine d’années, va carrément empêcher le déroulement de l’opération de saisie.

L’un des agents des forces de l’ordre, ayant repéré un coutelas à côté du véhicule, s’en saisit. Le premier jeune homme le lui arrache alors des mains, le blessant légèrement. Le second individu, brisant une bouteille, s’adresse au second agent, une femme, lui déclarant : « Tu devrais être morte à la place de Clarissa et des policiers morts dans les attentats. Je n’ai pas peur de vous. Vous n’allez pas venir nous faire chier ».

Les deux individus, comparaissant ce mercredi devant le Tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre, étaient reconnus coupables et condamnés à un an de prison dont six mois avec sursis et une mise à l’épreuve pendant deux ans. Ils ont également une obligation de soins, de travailler et d’indemniser la victime à hauteur de 200 euros pour dommages et intérêts.

Le chauffard, quand à lui, a été condamné à 700 euros d’amendes pour les infractions et les contraventions. Son véhicule a bien évidemment été confisqué au final.

Les deux jeunes sont ressortis libres du tribunal de Pointe-à-Pitre.


1 commentaires :

  1. navis

    je pense que d’ici 2 ans il n’y aura plus de jeune guadeloupéens aptes, c’est bien dommage qu’on puissent trouver beaucoup de solution pour les rendre inapte donc d’ici 2ans il n’y aura presque plus de délit en gwada mais moi je

Les commentaires sont fermés