Un an de prison « aménageable à domicile » pour l’agresseur sexuel de la jeune boxeuse aux Abymes

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :

Un individu d’une vingtaine d’années a écopé d’un an de prison « aménageable à domicile », sous surveillance électronique, pour l’agression sexuelle d’une jeune boxeuse de 17 ans, survenue aux Abymes. Il devra également se faire soigner.

Dans cette sordide affaire, la victime avait pu s’échapper grâce à son sang froid et à la boxe qu’elle pratique avec son père.

En revanche, psychologiquement, elle reste fortement traumatisée. « Elle a peur de sortir. Elle ne va même plus en cours » confient ses parents.

Ce soir là, justement, elle sortait de cours quand un homme l’a agressé, à proximité de la Caisse des Ecoles des Abymes.

Par surprise, le prédateur sexuel lui avait touché la poitrine et l’entrejambe, avant de tenter de la déshabiller.

Amateur de films X et de prostituées

Grâce à la description qu’elle fera de l’individu aux forces de l’ordre, il sera identifié, appréhendé et placé en garde à vue.

A la barre, Guillaume Phibel tentera de minimiser ses actes. « Je la draguais. Parfois, j’ai des pulsions quand je ne prends pas mes médicaments ».

En effet, connu pour son hypersexualité, sa passion pour les films X et ses « visites » aux prostituées, l’homme est suivi par des médecins.

Il doit par ailleurs comparaitre en avril prochain pour des attouchements présumés commis en 2017 sur deux autres jeunes filles.

Une peine aménagée

Aussi, l’instabilité et le caractère multirécidiviste du prévenu ont été largement abordés, devant le Tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre.

Selon des témoins, l’homme de 21 ans a pour habitude d’importuner les femmes. Il est sans emploi et vit chez sa grand-mère.

Les juges ont finalement décidé de le condamner à 3 ans de prison dont 1 an ferme aménageable à domicile, sous surveillance électronique.

Il a l’obligation de se faire soigner. Et a également écopé de l’interdiction d’approcher sa jeune victime.