Un Antillais à la conquête du titre Men Universe 2017

Vues : 323

A 36 ans, Stéphane Dolius a été sacré Mister Black Belgium 2017 en avril dernier. Maintenant son nouveau challenge est l’élection Men Universe 2017 qui se déroulera du 7 juin au 17 juin en République Dominicaine.

Né d’un père guadeloupéen et d’une mère martiniquaise Stéphane Dolius, restaurateur de métier, a fait un pas de plus dans la réalisation de son rêve. Il a remporté son premier titre en tant que Mister Black Belgium 2017, le 15 avril dernier à Bruxelles. Il est devenu l’ambassadeur de toute la communauté Afro descendante du royaume de la Belgique et premier antillais parmi des concurrents venant de tout le continent africain.

Sa détermination et son envie de poursuivre cette voie et d’avancer lui permettent de participer à un nouveau challenge, Men Universe 2017, qui se déroulera du 7 au 17 juin prochain en République Dominicaine. Cette élection a pour but de représenter son pays d’origine et de devenir le plus beau Model Sportifs 2017 de l’univers. Il y aura 42 participants venant du monde entier et il représentera la Guadeloupe. Une façon pour lui de faire un gros clin d’œil à toute la population antillaise et faire connaître encore plus les îles françaises « aux milles couleurs et saveurs, son histoire, ses richesses et ses valeurs ».

Stéphane Dolius en compagnie de ses parents lors de l’élection de Mister Black Belgium 2017

« C’est une belle revanche sur toutes ces années semées d’embûches car depuis l’âge de 20 ans je frappe à de nombreux endroits, en vain. La Belgique m’a ouvert quelques portes car quelques mois plutôt j’ai été élu parmi le TOP 10 du plus beau top model européen 2017 sur 5000 participants au départ de l’aventure au concours Top Model Europe 2017. »

Stéphane Dolius souhaite se faire un nom dans le monde de la mode internationale. Plus que ça, il veut devenir « le porte-étendard des personnes opprimées de par leurs différences ».

« Des personnes se découragent à chaque tentative d’entreprise. Elles perdent confiance en elles, elles trouvent la vie trop longue pour continuer de subir cette différence. Elles perdent leurs motivations, leurs attachements et deviennent des sortes de bombes humaines. Un clin d’œil à ces personnes jugées par leurs origines ethniques ou religieuses ou même cutanées. Ces personnes jugées par leur morphologie corporelle ou même tendance sexuelle », continue-t-il.

Stéphane souhaite plus que toutremporter ce concours et remplacer le Panaméen vainqueur de l’édition 2016. Vous pouvez suivre son actualité via sa page facebook : Mister Black Belgium 2017 – Stéphane.

A.G