Un cas de Covid-19 avéré au sein d’un groupe scolaire à Case-Pilote

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Un cas de Covid-19 avéré au sein d’un groupe scolaire à Case Pilote, en Martinique : La municipalité place en septaine 4 classes élémentaires sur 7, ferme des maternelles et la garderie

Un cas avéré de covid-19 au sein d’un groupe scolaire à Case-Pilote, en Martinique, a conduit la municipalité à placer en isolement de sept jours, à partir de ce lundi 14 septembre, une partie de l’établissement qui a fermé quatre classes sur sept, la maternelle des tout-petits et la garderie, apprend-on lundi auprès de la municipalité.
Le nom du groupe scolaire n’a pas été divulgué.
« Nous avons été informés, vendredi soir, aux environs de 21h00 d’un cas de COVID avéré au sein du groupe scolaire de Case-Pilote », annonce la municipalité dans un communiqué publié sur sa page FB.

Dans le cadre de la septaine imposée par l’institution, les dispositions suivantes ont été arrêtées :
S’agissant de l’école élémentaire :
4 classes sur 7 ne seront pas accueillies soit :
• CP A et CP B
• CE1 :
• CE1/CE2
Par ailleurs, 20 élèves répartis dans les 3 autres classes sont concernés également par cette mesure. Tous ces élèves seront accueillis à l’école St Just Orville, à compter du jeudi 17 septembre 2020, précise le communiqué.
Les enseignants seront présents. En outre, les autres classes seront accueillies et la continuité pédagogique sera assurée.

• Pour la maternelle :
« Seule la section des tout-petits n’est pas concernée par la mesure d’isolement, soit une dizaine d’enfants. Toutefois, ces derniers ne pourront être accueillis, faute d’un encadrement suffisant.

Par conséquent, aucun enfant de la maternelle ne sera accueilli », indique le communiqué.
« La ville de Case de Pilote ne sera pas en mesure d’assurer la garderie du matin et du soir, ainsi que l’accueil des enfants de maternelle, et ce jusqu’au jeudi 17 septembre », précise le communiqué.
La restauration pour les enfants des trois classes de l’école élémentaire autorisées à fréquenter l’école sera toutefois assurée.

Les enseignants seront toutefois présents, sauf celle de la section de moyens.
« Nous ne pouvions (…), au niveau de la mairie, communiquer hâtivement dans ce contexte particulier qui nécessite discrétion, efficacité et respect des familles », explique le communiqué selon lequel « tout le week-end a été consacré à cette démarche, avec la mobilisation de l’ensemble des acteurs concernés, en dépit de la fermeture des différents services administratifs ».
la municipalité précise qu’un partenariat a été formalisé ce lundi matin, avec un laboratoire agréé pour disposer d’ « un créneau horaire prioritaire » pour le personnel municipal affecté aux écoles, afin de réaliser les tests de dépistage obligatoires avant leur reprise de fonction.

« Par ailleurs, nous discutons également avec ce prestataire pour offrir aux familles qui le désirent, la possibilité de disposer aussi de cette facilité », annonce la municipalité.
« Conscients de vos inquiétudes et questionnements quant aux dispositions d’accueil et de garde de vos enfants, sachez que monsieur le Maire et son équipe municipale œuvrent pour que tous les enfants puissent à nouveau réintégrer leur école respective dans des conditions d’hygiène et de sécurité optimales », conclut le communiqué.