Un champ de ruines sur les Champs Elysées qui contraste avec la mobilisation sur le climat

Pendant que la violence prime sur la plus belle avenue du monde, c’est une marée humaine de plus de 45 000 personnes qui sont rassemblées sur la Place de la République à Paris.

 

 

 

La mobilisation des Gilets Jaunes ne diminue pas à Paris, l’acte XVIII a été marqué par une extrême violence. Plusieurs voitures ont été incendiées, des kiosques en feu et toutes les vitrines des grands magasins ont souffert durant toute cette nouvelle journée de mobilisation.

Un mouvement qui se radicalise laisse entendre les intervenants sur les plateaux de télévisions nationales. Un immeuble incendié a nécessité l’intervention des pompiers, on dénombre 11 blessés légers. Des départs de feu un peu partout sur l’avenue Franklin Roosevelt.

 

 

De très nombreuses boutiques ont été pillées et la célèbre brasserie huppée Le Fouquet a été saccagé et brûlé.

 

151 interpellations à 16h41 d’après le Parquet de Paris dont 64 gardes à vue. Pour le Premier Ministre « il faut user de toute la fermeté possible ». Les forces de l’ordre tente de répondre le contrôle en dispersant la foule encore présente sur l’avenue, il s’agit également d’aider les pompiers à intervenir. Une nouvelle mobilisation qui confirme le chiffre affolant de plus de 1 500 radicaux au sein des Gilets Jaunes.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images captures d’écrans