Un colis suspect en provenance de la Guadeloupe, découvert dans le bureau de Didier Raoult à Marseille

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, France
Mots clés :

Dans la matinée du 2 juillet, un colis pour le moins mystérieux adressé au célèbre professeur Didier Raoult de l’IHU de Marseille a été découvert dans son bureau par sa secrétaire. En l’ouvrant, cette dernière a découvert trois fioles. Le contenu de l’une d’entre elles s’est renversé sur ses mains. Un courrier en partie illisible accompagnait le paquet qui provenait de la Guadeloupe selon une information de La Provence.

Après des vérifications, le produit à l’intérieur des fioles contenait du soufre, de l’éthanol et du fenouil, des composants inoffensifs selon les enquêteurs.

Une lettre, que les enquêteurs ont eu du mal à déchiffrer, accompagnait le colis : « On attend les retours d’analyse, mais, a priori, le peu que l’on déchiffre ne paraît pas véhément et encore moins menaçant » ont indiqué les enquêteurs. L’expéditeur, un grand fan du Professeur Didier Raoult, souhaitait lui faire découvrir un traitement « fait maison » contre le coronavirus.

Si l’enquête de la police judiciaire doit déterminer qui est l’expéditeur de ce colis, il paraît acquis qu’il venait de Guadeloupe, cite La Provence

Une affaire prise très « au sérieux » par les enquêteurs puisque l’infectiologue, fervent défenseur de l’hydroxychloroquine, avait déjà reçu un appel anonyme en mars dernier où son interlocuteur l’avait menacé directement.

L’épisode a mobilisé la cellule NRBC mobilisée (nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique), la brigade criminelle de la police judiciaire … le colis suspect découvert dans le bureau de Didier Raoult ce jeudi matin aura causé une panique générale à l’IHU de Marseille.