Un démocrate de Géorgie soutient la candidature de Donald Trump, son parti le désavoue

Vernon Jones, un démocrate de Géorgie a décidé de soutenir la candidature du président Donald Trump  aux prochaines élections américaines prévues le mardi 3 novembre prochain. Un appui qui étonne et sidère des membres de son parti, ralliés à la campagne de l’ancien vice-président américain Joe Biden qui doit rassembler le parti pour sa course à la Maison-Blanche. Dans un pays endeuillé par la crise due au coronavirus, L’ancien président Barack Obama a déclaré mardi 14 avril son soutien à Joe Biden, 77 ans, en jugeant le candidat démocrate  capable de guider les Américains « à travers certaines de nos heures les plus sombres ».

Ce même jour, mardi 14 avril, Vernon Jones est devenu le premier démocrate élu par l’État de Géorgie à supporter publiquement un républicain. Le 45ème président américain,  Donald Trump espère être réélu, d’ici sept mois, à la tête de la première puissance mondiale et, il a désormais dans son camp le législateur afro-américain Vernon Jones, ancien directeur général du comté de DeKalb. Ce dernier a déclaré qu’il n’envisageait pas de changer de parti mais qu’il admire certaines des positions politiques de Donald Trump.

Vernon Jones a cité la gestion de l’économie du Président Donald Trump ainsi que son soutien aux universités  noires et aux initiatives de justice pénale pour justifier sa décision de donner sa voix à Donald John Trump par ailleurs, businessman et millionnaire américain.

Dans une interview à WGCL-TV (CBS 46), Vernon Jones a qualifié Donald Trump de «leader dont notre pays a besoin. Une génération de familles afro-américaines a été dévastée par des politiques draconiennes que Joe Biden a soutenues et votées lorsqu’il a siégé au Sénat américain », a-t-il déclaré. «Un changement était nécessaire et le président Donald Trump est là.»

Des explications qui ont jetées le trouble dans le parti démocrate où, les membres dans différents Etats, se laissent aller aux critiques les plus violentes. «Nous ne savons pas ce à quoi pense Vernon. C’est contraire à ce en quoi nous croyons », a déclaré au journal Atlanta, le député James Beverly, D-Macon, président du caucus House du parti.

Scott Holcomb, un démocrate DeKalb qui représente le district 81, ne semble pas être surpris de cette alliance, en la commentant dans le Journal-Constitution«Ils sont tous les deux des narcissiques incompétents. Ce n’est pas surprenant».

La sénatrice d’État, Nikema Williams, présidente du Parti démocrate de Géorgie, a qualifié Vernon Jones «d’embarrassant» pour le Parti démocrate qui «ne défend pas nos valeurs». «Il l’a fait comprendre aujourd’hui en choisissant de se tenir aux côtés d’un président raciste qui a lancé un assaut total contre les Noirs américains et a tenté de supprimer nos soins de santé», a tweeté la sénatrice dans l’après-midi du mardi 14 avril.

Vernon Jones a commencé sa carrière politique à la Georgia House (La Chambre des représentants de Géorgie) au début des années 1990. Il a ensuite occupé le poste de cadre supérieur du comté de DeKalb (Géorgie) après avoir remporté ses deux premiers mandats en 2000. Mais sa carrière politique s’est arrêtée en 2013, suite à une enquête sur des allégations de truquages et de vol.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesThechampionnenewspaper