Un énorme serpent aperçu à Grand-Rivière

Vues : 13241

La photo a été partagée sur la page « La Martinique, sa faune et sa flore ». Celle d’un énorme serpent dans un arbre. Le trigonocéphale a été photographié à Grand-Rivière.

Sa taille est plutôt impressionnante et le cliché suscite de nombreuses interrogations entre ceux qui ne savaient pas que ça grimpait aux arbres et ceux qui se demandent pourquoi le reptile n’a pas été abattu …

Ce serpent est présent du nord au sud de la Martinique. Concernant son habitat, il privilégie les endroits calmes et retirés comme la forêt du nord de l’île ou les mornes boisés (collines), du sud et également les plantations de canne à sucre; parfois à proximité des habitations où il peut trouver des proies telles que les rats en abondance. Les lieux d’anthropisation clairsemés ne gêneront donc pas sa présence. Il est faux de croire que ce serpent est devenu rare en Martinique, même après une grande campagne d’éradication dans les années 1960 à 2002. Toutefois, il pourrait faire l’objet d’un classement comme espèce à protéger (classement UICN : Union Internationale pour la Conservation de la Nature).

Il est néanmoins régulièrement détruit par les habitants qui peuvent croiser par inadvertance son chemin (champ, jardin, chemin, etc.), ce qui prouve sa relative abondance.

Le Trigonocéphale, Bothrops lanceolatus, est une espèce de serpents de la famille des Viperidae1. Il est également appelé Fer de lance de la Martinique, Bèt-long ou kravat en créole.

Photo Huguette Joséphine