Un entrepreneur fait passer un médicament de 12 à 670 euros en une nuit

Vues : 92

Une affaire insolite si l’on puit dire indigne bon nombre d’américains depuis seulement hier. En l’espace d’une journée, Martin Shkreli, jeune entrepreneur patron d’un fond d’investissement est devenu l’une des personnalités les plus détestées des États-Unis, pour avoir augmenté le prix d’un médicament de 50 fois en l’espace d’une journée.

A 32 ans, Martin Shkreli obtient en août dernier les droits sur un médicament du goupe Turning Pharmaceuticals : le Daraprim. Du jour au lendemain, une hausse d’exactement 5450% est constaté, Martin Shkreli a fait passer le prix de la tablette de comprimé de 13,50 $US ((12€) à 750 $US (670€). .

daraprim

Ce traitement utilisé depuis 62 ans pour permettre aux malades de lutter contre la toxoplasmose (infection souvent contractée par les porteurs du VIH) possède pourtant des coûts de production très faible : il ne dépasse pas 1 dollar.

C’est une indignation qui a soulevé les réseaux sociaux américains. Même la candidate à la présidentielle américaine, est consternée : «Les prix abusifs de ce genre dans le marché des médicaments sont scandaleux. Demain, je vais proposer un plan pour y mettre un terme », a-t-elle déclaré sur twitter.

Après un lynchage médiatique, Martin Shkreli tente de se justifier en déclarant à la chaîne télévisée Bloomberg :

Turing Pharmaceuticals avait besoin de faire des bénéfices avec ce médicament. L’augmentation des prix vont aider à créer de meilleurs médicaments. La recherche pour en fabriquer de nouveaux coûte très cher.

Peut-être était-ce pour la bonne cause mais la pilule ne passe pas.

Photo : Twitter Martin Shkreli