Un étudiant africain, dénonce des mauvaises pratiques de la part de son ancien employeur en Martinique, l’entreprise dément

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

C’est dans un post Facebook largement relayé par les internautes que G Sambou, un étudiant africain a dénoncé des mauvaises pratiques de la part de son ancien employeur en Martinique. Il accuse l’entreprise de l’avoir « exploité » et « d’esclavagisme ». C’est également via un post Facebook, que l’entreprise, a démenti toutes ces accusations.

Voici le post de G Sambou :

« Cher compatriotes de la Martinique, c’est avec un coeur meurtrie que je viens vous exposer mon plus grand regret. Pas un regret d’avoir connu la Martinique car il y a de très bons Martiniquais et Martiniquaises mais d’avoir connu deux très mauvaises Martiniquais: Fred Duleme et sa fille Morgane Duleme pour lesquels je travaillais. En 2018 – 2019 j’étais au campus comme étudiant en master1 et j’ai connu mes deux employeurs en début Mai et ils m’ont employé pour travailler comme vendeur les week-end et les jours fériés. À la fin du mois de Mai je suis reparti en métropole pour rejoindre ma famille. De là mes deux employeurs ne cessaient pas de m’appeler pour me demander de revenir travailler avec eux en temps plein jusqu’à m’envoyer un contrat de CDI.

Après avoir étudié le contrat, je lui ai dit que je vais d’abord trouver un loyer avant de venir, Fred Duleme me dit non ne t’en fais pas j’ai une chambre que je vais te donner gratuitement sans payer quoique ce soit. Je ne voulais pas mais le Mr a insisté et me voilà revenir en Martinique Fred Duleme se croit avoir un esclave. Voilà un Mr à lui seul peut ternir l’image de la belle Martinique et des patriotes Martiniquais et Martiniquaises qui luttent contre le racisme et la colonisation. Le Mr au départ voulait me forcer à me lever à 4 heures du matin pour commencer le travail chose que j’ai refusé et je suis même allé jusqu’à demander à sa fille Morgane Duleme de dire à son papa qu’il ne se croit pas tout permis sur moi à cause de sa petite chambre qu’il m’a donné. Et je ne peux même pas l’appeler chambre car il n’y a ni matelas, ni cuisine, tout son matériel se trouve dedans et la dalle de la chambre s’infiltre à cause de la chambre froide qui se trouve au dessus et l’eau tombe sur moi.

Fred Duleme pendant le confinement, il a dit à mes collègues qu’il allait s’occuper de moi et pire il ne m’a pas payé le chômage partiel alors que j’avais un contrat du 01/08/2019 au 31/07/2020 bien signé et pourtant je travaillais avec lui pendant le confinement. Et il voulait me faire croire que l’état français n’a rien à faire avec nous les étrangers chose qui est fausse. Je commençais le travail de 6 heures à 15 heures dès fois jusqu’à 18 heures et il ne m’a jamais payé mes heures supplémentaire et puis que je n’ai jamais réclamé. À la fin de mon contrat ce qui m’a plus dégoûté est le fait qu’il refuse de me payer mon salaire du dernier mois ( juillet ) et mon solde de tout compte ( indemnités). Pendant le mois de mon congé (juillet) j’ai eu à travailler jusqu’au 24 juillet sans être payé et pourtant on avait trouvé un compromis qui est de travailler jusqu’au 15 juillet et en retour ils allaient anticiper ma paye de juillet et mes indemnités.

J’ai accompli mon engagement et leur côté pour me payer ils ont refusé. Ils m’ont obligé à reporter mon voyage qui était prévu le 2 août que Fred Duleme a payé (billet d’avion) avec sa propre carte et que j’ai remboursé en espèces (613,64€) arriver le 2 ils me disent qu’il ne peuvent pas me payer parce que mes documents ne sont pas disponibles et j’ai repoussé le jusqu’au 6 août le 4 août sa fille Morgane Duleme m’appelle pour me dire que mes documents sont disponibles j’arrive ils me disent que non la comptable n’a pas envoyé les documents, le 5 août on me dit que mes documents sont disponibles arrivé, ils me donnent les documents et me dit qu’ils ne peuvent pas me donner payer parce que leur compte n’a pas d’argent.

Au même moment la secrétaire était entrain de faire les fiches de paye des autres collègues. Je vous pose la question pourquoi me faire ça ? Est-ce le fait que je sois un étranger ? Il n’y a pas plus Raciste que Fred Duleme et sa fille Morgane Duleme. Peut- on appeler ça de l’esclavagisme? Pour moi je dirais oui. Cher compatriotes je retourne chez moi et c’était programmé depuis ce n’est pas à cause de sa que j’ai décidé de retourner. Mais il faut aussi lutter contre cette exploitation car il y a aussi de nos frères et sœurs de la Martinique qui se cherchent ailleurs et personne n’aimerait qu’ils subissent les mêmes choses en commençant par moi même. J’ai passé un bon moment en Martinique, j’ai connu des personnes sympas qui voyaient mes souffrances et qui ne cessaient pas de me remonter le moral. À toutes ces personnes je ne cesserai jamais de les remercier.
Entreprise : Royaume du boudins
Adresse: ZI Petite Cocotte
Code postal :97224
Mais ces moments seront pour moi à jamais gravé dans ma mémoire. De la part de G Sambou
Merci beaucoup pour vos partages afin de stopper ces pratiques. »

Voici la réponse de l’entreprise qui dément toutes ces accusations :

« Bonjour à toutes/tous
Nous tenons a nous exprimer compte tenu des propos calomnieux de Monsieur G. SAMBOU.
Tout cela nous auras appris que l’argent change les cœurs.

Nous avons connu G.SAMBOU en Mai 2019, cet étudiant Africains est venu à notre rencontre nous suppliant de lui donner un emploi car il était dans une situation précaire à son arrivée en Martinique. C’est avec l’appuie de ses confrères et dans un esprit d’humanité que nous lui avons tendue la main et embauché….

Son visa arrivant à terme celui-ci doit partir, de là, il nous fait part de son projet d’ export de cacao d’Afrique vers la France nous demande des contacts et une aide financière que nous avons entérinée. Mais encore dans un soucis d’aide nous lui avons proposé un emploi qui lui permettrait de mettre en place son projet.

Encore et encore dans un soucis d’aide nous lui avons fourni un hébergement que celui-ci à accepté de prime abord dans le seul but d’établir son visa car refusant ensuite d’y loger pour motifs de proximité avec le travail et de financement (pas assez de bénéfice pour son projet).
Toujours dans cet esprit social et la volonté d’aide nous lui avons proposé un local que nous avons aménagé au mieux spécialement pour lui pour écarté son problème de proximité, et en contre partie d’un commun accord il devait chercher un autre logement (chose qu’il n’a jamais fait).

Concernant les heures de travail et la rémunération: confinement = entreprises fermées + coronavirus donc 0 proximité.
Horaires : 7h30 – 15h…ni plus mais souvent moins.
… Trop de mensonge à démentir encore et encore, chacun est libre d’avoir sa propre opinion sur le sujet.

Nous aurons appris une chose… le mal est plus vite fait et plus vite répandu que le bien mais sa méchanceté ne sera pas récompensée.

Même si beaucoup nous juge sans savoir… nous remercions ceux qui nous connaissent et nous soutiennent ».

Bonjour à toutes/tous

Nous tenons a nous exprimer compte tenu des propos calomnieux de Monsieur G. SAMBOU.
Tout cela…

Publiée par Ganou Duleme sur Lundi 10 août 2020