Un homme de 60 ans tue son ex-petite amie enceinte et ses deux filles de 4 et 7 ans

Vues : 12173

Une agression violente et soudaine a causé la mort de trois personnes dans le quartier de Hanover sur la pointe Nord-Ouest de la Jamaïque, mercredi dernier, le 25 avril 2018, révèlent les journaux locaux.

Un homme d’une soixantaine d’année s’est acharné avec une machette sur la mère de ses enfants avant de s’en prendre à ses deux filles.

Vers 7 heures (heure locale) la police a été avertie du drame qui s’était déroulé au sein de cette famille. Adanique Cunningham, âgée de 39 ans et enceinte de huit mois, est venue au domicile de son ex-petit ami sexagénaire. Au domicile de cet homme vivaient ses filles, Jayanna Coote, 7 ans, et Shanique Coote, 4 ans qu’il a eues avec son ex-compagne qui attendait leur prochain bébé.

Une dispute serait à l’origine de l’agression quand le père de famile et aussi ex-petit ami s’est saisi d’une machette qui aurait servi à découper Adanique Cunningham. Puis l’homme aurait retourné l’arme sur ses enfants, leur infligeant de nombreuses blessures mortelles avant d’être maîtrisé par des voisins en attendant la police.

Olivia Grange, ministre de la Culture, du Genre, du Divertissement et du Sport, a condamné l’attaque meurtrière, estimant que c’était une « tragédie » et un des « cas de violence sexiste le plus horrible. »

«  L’action gouvernementale est essentielle pour prévenir et mettre fin à ce genre de violence, mais le succès exige que les gens s’expriment. Je note que la police a procédé à une arrestation dans cette affaire, et j’encourage toute personne ayant des informations qui peuvent aider dans cette affaire à se rapprocher des services de police », a déclaré la ministre.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesJamaica observe/mckoysnews.com