Un jeune soignant poignardé à plusieurs reprises par des hommes masqués, sans aucun motif

La mort du jeune soignant a été motivée sans une aucune raison et pour Scotland Yard, il s’agit d’une agression gratuite. Dimanche 26 avril 2020, à Freemasons Road, Newham, à quelques mètres de son domicile David Gomoh, 24 ans a été tué aux environs de 22h30. Le jeune homme venait juste de perdre son père, victime du nouveau coronavirus et devait assister à ses funérailles fixés ce mercredi 29 avril. À l’Est de Londres, alors qu’il était au téléphone avec un ami, un groupe d’agresseurs masqués l’ont pris en embuscade et l’ont mortellement poignardé.

Selon les informations révélées à la presse, les tueurs ont quitté les lieux de l’agression mortelle dans une voiture Silver Dodge volée qui a été retrouvée abandonnée quelques minutes après l’attaque au coups de couteau. À plus de 800 mètres de Lincoln Road, à Plaistow, un quartier du borough londonien de Newham, dans le Grand Londres.

La voiture volée, une Silver Dodge

L’enquêteur Tony Kirk a déclaré que : «La famille de David traverse des tourments inimaginables. En quelques jours, sa mère a vu la mort de son mari et de son fils, sa sœur a perdu son frère et son père, toutes deux ont le cœur brisé. «David était un jeune homme ayant travaillé dur pour se mettre à l’université et, comme sa mère, avait travaillé dur pour la communauté du NHS »

David Gomoh marchait seul quand il s’est fait surprendre par ses agresseurs.

Sa mère infirmière travaillait comme lui pour le NHS, dans l’équipe des personnels soignants luttant quotidiennement dans les établissements hospitaliers pour maintenir en vie les malades infectés par le virus Covid-19. Il était lui-même dîplômé en marketing.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Facebook/SkyNews