Un message décrivant la situation extrême dans laquelle se trouve la Dominique

Vues : 686

Le conseiller principal du Premier ministre de la Dominique Roosevelt Skerrit, Hartley Henry, a transmis un message décrivant la situation extrême dans laquelle se trouve l’île  suite au passage de l’ouragan Maria.

Hartley Henry, qui a échangé avec Skerrit via téléphone satellite, a déclaré qu’il y avait un besoin urgent de services d’hélicoptères pour transporter des vivres, de l’eau et des bâches dans les quartiers retirés de la capitale Roseau.

Ci-dessous l’intégralité de son témoignage datant de ce mercredi 20 septembre :

« Il est 4 h 30 du matin et je viens de parler avec le Premier ministre Skerrit via un téléphone satellite. Lui et sa famille vont bien. Mais pas la Dominique ! De nombreux logements et de bâtiments publics sont détruits. L’hôpital public a été endommagé en partie. Les soins aux patients ont été compromis. Beaucoup de bâtiments servant d’abris ont perdu des toits, ce qui signifie qu’un besoin urgent de bâches et autres matériaux de toiture. Quelques contacts ont été fait avec les communautés extérieures, mais les personnes qui ont parcouru une dizaine de Kilomètres vers la ville de Roseau et différents quartiers extérieurs signalent une destruction quasi totale des maisons, des routes et des cultures.

L’aéroport de Canefield peut accueillir les atterrissages d’hélicoptères et on s’attend à partir d’aujourd’hui, que les eaux autour du port principal de Roseau soient suffisamment aptes à accueillir les navires apportant des secours et d’autres formes d’assistance.

Il est difficile de déterminer le nombre de décès, mais jusqu’à présent, sept sont confirmés, en conséquence directe avec l’ouragan. Ce chiffre, selon le Premier ministre, va augmenter alors qu’il se dirige vers les communautés rurales aujourd’hui, mercredi. Les besoins urgents sont maintenant des matériaux de toiture pour les abris, les fournitures de literie pour des centaines de personnes dans ou à l’extérieur de leurs maisons, des aliments et de l’eau pour les résidents des quartiers périphériques inaccessibles en ce moment.

Le tarmac à Mellville Hall n’était pas trop endommagé, de sorte que la piste devrait être ouverte dans un jour ou deux pour que les avions de secours. Le Premier ministre entrera en contact avec ABS Radio à Antigua ce matin pour parler directement au monde extérieur de l’état de la Dominique et ses besoins urgents.

Le pays est ravagé – pas d’électricité, pas d’eau courante – les services de téléphonie fixe ou cellulaire sur l’île, ne seront peut-êre pas opérationnels pendant un bon moment.

En résumé, l’île a été dévastée. Le parc immobilier est considérablement endommagé ou détruit. Tous les bâtiments publics disponibles sont utilisés comme abris; avec des matériaux de toiture très limités évidemment. Le pays a besoin du soutien et des prières de tous. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *