Un million d’euros pour faciliter l’insertion des détenus et éviter la récidive

Vues : 10

Jean-Jacques Perraud, directeur de la prison de Ducos et Catherine Conconne, 1ère vice -présidente du conseil régional

La formation professionnelle, comme moyen de faciliter l’insertion des détenus à l’issue de leur peine et éviter ainsi la récidive : c’est l’ambition d’une convention de partenariat signée ce lundi entre la Région et le centre pénitentiaire de Ducos.

Aujourd’hui, la population carcérale est jeune. La moitié des détenus a entre 18 et 30 ans. 70% d’entre eux étaient sans emploi avant leur incarcération.

L’objectif est de leur donner, durant leur séjour en prison, accès aux clés de leur avenir.

Lutte contre l’illétrisme, remise à niveau, construction de yoles, ateliers coiffure ou cuisine, activité sportive.

Avec le concours d’un cabinet spécialisé en actions éducatives, l’accent sera également mis sur le développement personnel, une meilleure estime de soi, le gestion des postures violentes.

Coût global de l’opération : 1 million d’euros.

D’une capacité d’accueil de 570 détenus, le centre pénitentiaire héberge actuellement 1 042 détenus répartis dans différents secteurs principaux : la maison d’arrêt (M.A), le centre dedétention (C.D.), le quartier centre de détention régionale (QCDR) qui accueille des détenus en fin de peine (moins de vingt quatre mois) et le quartier des femmes (MAF).

© R.Bastide

Ailleurs sur le Web