Un nourrisson en danger de mort enlevé par son père à l’hôpital


Publié dans : Non classé
Mots clés :
Vues : 434

C’est une ville que les antillais connaissent bien. Mais depuis quelques heures, Toulouse est sous le choc ! depuis la disparition d’un nourrisson de sexe masculin, de l’hôpital
Tizio, âgé de 2 mois, a été enlevé par son père hier vendredi soir 5 janvier entre 18 heures 30 et 19 heures. L’équipe médicale a trouvé la chambre vide et un mot du père indiquant qu’il était parti en promenade avec l’enfant.

Le bébé est gravement malade, carrément en danger de mort, et son état nécessite la poursuite de soins immédiats. Son pronostic vital est engagé s’il ne reçoit pas ces soins dans les plus brefs délais a rappelé la directrice de l’hôpital.

Au moment de sa disparition, Tizio portait un ensemble de laine bleue
Le père de l’enfant se déplacerait à bord d’une Peugeot 307 blanche immatriculée 5608 GP 09. La nuit dernière, il est probable qu’il se soit rendu dans le département de l’Ariège.

Pas de problème particulier dans le couple séparé

Agé de 33 ans, Brenda, le père de l’enfant est grand, mince, et a une barbe fournie et de cheveux longs bouclés noirs. Il portait un anorak de couleur sombre selon les précisions apportées par le ministère de l’intérieur.

D’après l’entourage, le couple, quoique séparé, n’avait pas de problème et s’entendait bien. Le papa passait voir son petit garçon à l’hôpital régulièrement.

Le Plan Alerte Enlèvement a été déclenché. Le message tourne sur tous les médias.
En cas de localisation de l’enfant, les forces de l’ordre demandent de ne surtout pas intervenir mais de prévenir rapidement la gendarmerie au 0 800 36 32 68 ou 0800 ENFANT. Il est aussi possible d’envoyer un courriel à
alerte-enlevement@gendarmerie.interieur.gouv.fr.

Le plan « Alerte Enlèvement », a déjà été déclenché 21 fois avant l’enlèvement de ce nourrissonTizio. Le dispositif a été mis en place en France en février 2006 et grâce à lui, les enfants ont tous été retrouvés sains et saufs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *