Un nouveau CFA créé en Martinique « sans l’accord de la CTM »

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Un nouveau CFA a ouvert ses portes en Martinique. L’inauguration du CFA académique au Lycée Professionnel Dumas Jean-Joseph a eu lieu hier lundi 2 septembre en présence de Pascal Jan, recteur de l’académie et Franck Robine, préfet de la Martinique.

Ils ont visité la section Hygiène Propreté et Stérilisation et échangé avec les étudiants, futurs apprentis avant d’inaugurer le centre : « C’est d’une mobilisation générale dont nous avons besoin. Car l’apprentissage constitue une voie royale vers l’emploi. »

Sauf que, selon Daniel Marie-Sainte, ce nouveau centre de formation d’apprentis a été créé sans l’accord de la CTM. « Plus grave, le Délégué Académique à la formation continue, fonctionnaire d’état, a annoncé sur les médias qu’il compte utiliser le matériel et les équipements que la CTM met à la disposition des lycéens, pour faire la formation d’apprentis ! Autant de dispositions annoncées qui représentent un détournement du matériel, sans l’accord préalable de la CTM » explique-t-il !

APPRENTISSAGE :
– En dépit de l’opposition unanime des élus de l’Assemblée de Martinique qui se sont exprimés par le vote d’une motion en séance plénière,
– En dépit de l’opposition exprimée par le Président du Conseil Exécutif de Martinique, Alfred MARIE-JEANNE, lors d’une réunion du Conseil du Conseil Exécutif, en présence du Recteur de l’Académie qui était reçu en audience, l’Etat, par le canal du Recteur a décidé de créer un nouveau CFA (centre de formation d’apprentis) sans l’accord de la CTM !

Plus grave, le Délégué Académique à la formation continue, fonctionnaire d’état, a annoncé sur les média qu’il compte utiliser le matériel et les équipements que la CTM met à la disposition des lycéens, pour faire la formation d’apprentis !
Autant de dispositions annoncées qui représentent un détournement du matériel, sans l’accord préalable de la CTM !

Il faut savoir que, dès les premières lois de décentralisation des années 1980, l’Apprentissage a fait partie des compétences qui ont été transférées à la Région Martinique.
Nous n’avons cessé, depuis cette date, de faire progresser l’apprentissage dans notre Pays Martinique .

En 1984, la Martinique ne comptait que 2 CFA, aujourd’hui avec la collaboration des partenaires sociaux de Martinique, la CTM finance 4 CFA (Agriculture, BTP, Métiers artisanaux et Métiers du tertiaire).

Nous avons, en levant les réticences et appréhensions d’employeurs de plus en plus nombreux, fait croitre l’effectif des apprentis en Martinique.

Nous ne saurons admettre que le Recteur, appuyé par le Préfet, vienne dépouiller la CTM d’une compétence essentielle pour le maintien des jeunes martiniquais, en faisant un acte de « recentralisation » !
Le 2 Septembre 2019
Daniel MARIE-SAINTE
Conseiller Exécutif de Martinique
En charge de l’Apprentissage (de 1992 à 2010, puis depuis 2016)