Un organisateur de soirée verbalisé au Lamentin et 130 PV dressés pour non respect du couvre-feu

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Pour freiner la circulation du virus, la préfecture a renforcé les contrôles durant le week-end de Pâques pour s’assurer que la population respecte les mesures sanitaires de lutte contre le Covid-19. A Fort de France et au Lamentin des opérations de contrôle ont été menées par les gendarmes et les policiers. Au cours de ces opérations, 130 verbalisations ont été dressées en trois nuits. Une soirée privée a été signalée au Lamentin. L’organisateur, de même que 4 participants ont été verbalisés.

Ci-dessous les détails des verbalisations lors des contrôles menés entre le 2 et le 4 avril:

En zone police ( Fort de France et Lamentin) dans la nuit du 2 au 3 avril :
Au total : 19 PV concernant les mesures prises dans le cadre de l’épidémie de la Covid-19 :
– 6 PV « couvre feu » sur 26 contrôles routiers
– 6 PV couvre feu cette nuit dans le cadre de patrouilles
– 7 PV pour rassemblement de plus de 6 personnes

En zone gendarmerie : 48 PV au total :
– 42 PV couvre feu pour 185 contrôles
– 6 PV pour non port du masque

Au total ==> 67 PV covid-19 pour la nuit.

En zone police (Fort de France et Lamentin) dans la nuit du 3 au 4 :

– 13 verbalisations
Sur près de 100 personnes contrôlées

– une soirée privée a été signalée vers 2h au Lamentin. L’organisateur, de même que 4 participants ont été verbalisés de même que 30 véhicules stationnés de façon gênante.

En zone gendarmerie :

– 122 contrôles et 28 verbalisations

Cela fait au total 45 verbalisations pour le couvre feu de la veille. En moyenne des deux derniers couvre feu : 23 % des personnes contrôlées ont été verbalisées

Les contrôles continueront tout le week-end pascal pour vérifier que les mesures sont bien respectées.

La Martinique enregistre une augmentation préoccupante des indicateurs et qui est renforcée par le variant anglais qui est présent et beaucoup plus contagieux. La population est invitée à ne pas se regrouper car c’est au cours des regroupements que le virus circule le plus, indiquent les autorités.